Aernout Mik. Communitas

Si l’on pense, avec Giorgio Agamben, que le contemporain est celui qui "perçoit l’obscurité de son temps comme une affaire qui le regarde" et l’interpelle, les artistes vraiment contemporains sont rares et présenter, grâce à la synergie de trois institutions européennes, le travail d’Aernout Mik paraît aujourd’hui plus que pertinent. En accompagnant la façon de sentir et de penser d’un artiste qui regarde la contemporanéité en face, tout en explorant son côté le plus sombre, cette manifestation a en effet pour objectif de révéler les tensions d’une société sans repères, sans idéologie, sans hiérarchie de valeurs. À force de maintenir une distance psychologique et d’exacerber le décalage entre ses personnages et le spectateur, le travail d’Aernout Mik nous confronte à nos instincts les plus archaïques où la violence, l’indifférence, ou encore le mimétisme perturbent les notions de communauté autant que de citoyenneté. (...)

Extrait de la préface. Hartwig Fischer, directeur du Museum Folkwang ; Marta Gili, directrice du Jeu de Paume ; Ann Goldstein, directrice du Stedelijk Museum.


Ce livre est publié à l’occasion de l’exposition "Aernout Mik — Communitas", coproduite par : le Jeu de Paume, Paris (1er mars — 8 mai 2011) ; le Museum Folkwang, Essen (31 octobre 2011 — 31 janvier 2012) ; le Stedelijk Museum, Amsterdam (2012).

Conception et édition : Leontine Coelewij
et Sabine Maria Schmidt.
Coordinatrice : Sabine Maria Schmidt.

Édition française : éditions du Jeu de Paume, Paris, avec le soutien des Amis du Jeu de Paume, en coopération avec le Museum Folkwang, Essen, et le Stedelijk Museum, Amsterdam.

24,5 x 31cm, 232 pages, 32 euros.

Textes : Leontine Coelewij, Egbert Dommering, Elie During, Marta Gili, Maria Hlavajova, Christian Höller, Steve Klee, Daniel Kothenschulte, Anja Osswald, Merijn Oudenampsen, Irit Rogoff, Osvaldo Sánchez et Sabine Maria Schmidt.

Articles liés