Yto Barrada
du 31 mars
au 11 juin 2006

Le travail de Yto Barrada — photographies et vidéos — exprime sa double appartenance culturelle — marocaine et française —, et pose la question du "passage" entre le Sud et le Nord, le Maghreb et l'Europe.

"Au travers d'une série d'images qui soulignent la tension, si continûment palpable dans ma ville, entre la dimension allégorique et la réalité brute, immédiate, je tente de mettre en lumière la nature métonymique du Détroit. Dans mes photographies, j'essaie d'exorciser la violence du départ (des autres) tout en vivant l'expérience, qui n'est pas dépourvue de violence, du retour (à la maison). Il y a peut-être un rapport entre cette expérience très personnelle et la situation d'une population qui cherche à partir du pays, qui n'y a pas trouvé sa place. (...) Plutôt que la nostalgie d'une ville ghetto internationale, je voudrais montrer comment s'inscrit cette obstination du départ qui marque un peuple."
Yto Barrada, Le détroit ou une vie pleine de trous (1998-2004)

Exposition présentée dans le cadre du Festival "francofffonies!", en partenariat avec Télérama.
Plus d'informations