Collège Couperin, 75004 Paris
Projet réalisé dans le cadre de l’atelier artistique et culturel "Création numérique autour de l’image fixe ou animée".
Atelier coordonné par Dora Marsal, Professeur agrégé d’Arts plastiques

Présentation du projet
Dans un enseignement actualisé des arts plastiques, l’utilisation des nouvelles technologies dans le processus créateur et dans la découverte du champ artistique ne peut que s’enrichir grâce à un dispositif complémentaire tel qu’un atelier artistique et culturel. En partenariat avec le Jeu de Paume et en interdisciplinarité avec l’enseignement de la technologie, les arts plastiques contribuent aussi à l’enseignement de l’histoire des arts, composante naturelle de la discipline.

Partenariat avec le Jeu de Paume
Pour sensibiliser les élèves à la question de l’image, à ses formes et à ses pratiques actuelles dans l’art, le choix de poursuivre un partenariat avec le Jeu de Paume, m’a semblé pertinent dans la mesure où, travaillant régulièrement depuis plusieurs années avec le service éducatif du Jeu de Paume, j’ai pu apprécier les méthodes de travail précises mises en place.
Ce partenariat a permis ainsi de compléter, de rythmer et de nourrir ce projet d’un point de vue culturel et a visé principalement à :
> Favoriser le contact avec les œuvres et la création contemporaine tant sur le plan de la confrontation à des pratiques diverses (photos, cinéma, vidéo, installations...) que sur le plan de l’expérimentation de dispositifs singuliers de présentation.
> Renforcer les relations entre l’enseignement et la création et donner aux élèves des repères concrets.
> Découvrir les démarches liées aux pratiques artistiques contemporaines, en lien avec la programmation des expositions. Les élèves ont visité les expositions "Diane Arbus", "Ai Weiwei : Entrelacs" et "Berenice Abbott, 1898-1991 photographies". Le laissez-passer du Jeu de Paume remis aux élèves leur a donné la possibilité de venir visiter gratuitement les expositions avec leurs parents.
> Contribuer à la formation générale de l’élève en sollicitant sa curiosité, en développant sa capacité à observer, à analyser, à prendre la parole et échanger.

La "rencontre thématique" sur la question du portrait et plus spécifiquement des portraits de personnes au travail a prolongé les thématiques abordées dans l’ exposition "Diane Arbus". Ce temps de discussion a permis à chaque élève de mettre en œuvre une réflexion critique pour interroger les œuvres abordées, de distinguer les différents statuts de l’image, de développer une argumentation en utilisant un vocabulaire approprié et précis, tout en manifestant un comportement ouvert à la réflexion d’autrui.

Réalisation de portraits filmés
Dans le cadre de ce partenariat et dans le prolongement des axes de travail du partenariat de l’année 2011-2012, le Jeu de Paume a proposé de réaliser les portraits filmés de deux métiers de l’institution et a mis à disposition l’espace éducatif, équipé de postes informatiques, pour les séances de préparation, le tournage et la valorisation du projet.
Sur un temps limité de 4 séances de 2 h 30, l’intervention artistique de Valérie Potonniée, réalisatrice, a contribué à l’éducation des élèves à l’image en mouvement, par la projection et la présentation de films, par des séances de formation à la manipulation des appareils techniques d’enregistrement.