Manuel Àlvarez Bravo

L'heureuse longévité de Manuel Àlvarez Bravo, qui s'étend sur pratiquement tout le XXe siècle, coïncide également avec la période où la photographie et les images au sens large sont devenues des instruments de connaissance du monde.

Presque toujours présenté sous un regard occidental complaisant, avide "d'exotismes" et de "surréalimes", le travail d'Àlvarez Bravo mérite aujourd'hui de nouvelles analyses et de nouvelles approches, prenant en compte d'autres contextes fondateurs. Par exemple, interroger ses images les moins connues en adoptant d'autres points de vue, donner à voir des images qui n'ont jamais été exposées — ou rarement —, ou encore montrer ses films (en format 8 mm et super-8), dont la plus grande partie est encore inédite.


Textes de Laura González Flores, Gerardo Mosquera, Iván de la Nuez, Roberto Tejada, Álvaro Vázquez Mantecón.
288 pages, 24 x 30 cm, relié.
Prix de vente : 45 euros.
Coédition éditions du Jeu de Paume / Fundación MAPFRE /
TF Editores / Hazan.


> Acheter le catalogue en ligne : www.librairiejeudepaume.org

Articles liés