Ahlam Shibli. Phantom Home

Depuis le milieu des années 1990, les photographies d’Ahlam Shibli s’attachent à cerner les conditions de vie sous l’oppression. L’esthétique documentaire pour traiter des traumas inhérents à la discrimination des Palestiniens a été transposée vers d’autres lieux où la notion du chez-soi est tout aussi problématique. Qu’il porte sur les commémorations de la Résistance française et leurs contradictions, puisqu’on apprend que ceux-là mêmes qui subirent une violence insoutenable purent servir ensuite un régime colonial tout aussi injuste, ou sur des individus obligés en désespoir de cause d’émigrer pour réconcilier leur corps et le désir d’appartenir à un genre autre que celui qui leur est assigné, le travail d’Ahlam Shibli parle de déracinement et d’occupation sans les limiter au conflit palestinien, mais en les étendant à d’autres pays et situations où règnent l’injustice et le paradoxe.

Phantom Home [Foyer Fantôme] réunit les grandes séries de photographies réalisées jusqu’ici par Ahlam Shibli. Cette exposition et la publication qui l’accompagne ont été rendues possibles par la générosité de l’artiste et par les efforts conjugués de trois établissements (le Museu d’Art Contemporani, Barcelone, le Jeu de Paume, Paris, et le Museu de Arte Contemporânea de Serralves, Porto).

Death, dernière série en date d’Ahlam Shibli, spécialement conçue pour cette rétrospective, montre comment la société palestinienne préserve la présence des "martyrs", selon le terme employé par l’artiste. Cette série témoigne d'une vaste représentation des absents au travers de photographies, de posters, de tombes et de graffitis exhibés comme une forme de résistance. [...]

Carles Guerra, Marta Gili, João Fernandes,
Isabel Sousa Braga, commissaires de l’exposition.
Extrait de la préface du catalogue



Préface de Carles Guerra, Marta Gili,
João Fernandes et Isabel Sousa Braga.
Textes d’Esmail Nashif, T. J. Demos et Ahlam Shibli.
Bilingue français / anglais.
Coédition Jeu de Paume / MACBA /
Museu de Arte Contemporânea de Serralves / Hatje Cantz.
Prix de vente : 39,80 euros


Acheter le catalogue en ligne > www.librairiejeudepaume.org

Articles liés