Natacha Nisic. Écho

Quelle est la relation entre un geste et un paysage ? Ou entre un paysage et une voix ? Entre plusieurs voix et un seul corps ? Existe-t-il un lien entre la Bavière et la Corée, entre l’indice Nikkei et les esprits, entre une catastrophe naturelle et des dommages collatéraux ?
Toutes ces questions, en apparence décousues, trouvent un "écho" dans le travail de Natacha Nisic à travers des récits sinueux, qui changent sans cesse de direction et dont les multiples facettes se trouvent réunies dans l'exposition et le catalogue.

Le travail de Nisic participe de l’intérêt croissant que certaines pratiques artistiques contemporaines portent à l’analyse de la tension entre le pouvoir de fait et le pouvoir diffus, entre le visible et l’invisible. Dans son cas particulier, l’œuvre de Nisic explore d’une part les paradoxes de la croyance, de la peur de l’inconnu ou de la réversibilité / irréversibilité de la perception. D’autre part, elle oscille de manière subtile et critique entre l’analyse des effets du colonialisme et les tentations de l’orientalisme.
C’est ainsi que, depuis son premier Catalogue de gestes jusqu’à ses derniers travaux tels qu’Indice Nikkei, e et, surtout, f et Andrea en conversation, produits spécifiquement pour l’exposition, les images de Nisic appellent une infinité d’associations symboliques, perceptives et sensorielles, que le spectateur observe nécessairement de manière kaléidoscopique, à la lumière du passé et du présent.

Le Jeu de Paume voudrait remercier Natacha Nisic de s’être investie avec autant d’enthousiasme pour mener à bien ce projet. Merci également aux collaborateurs du catalogue, Philippe-Alain Michaud, Beck Jee-sook et Florent Perrier, pour leurs contributions pertinentes qui nous éclairent sur le travail de l’artiste. Enfin, toute notre reconnaissance va au ministère de la Culture et de la Communication, à Neuflize Vie, notre mécène principal, à la commission mécénat de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques pour son soutien inestimable, ainsi qu'aux Amis du Jeu de Paume pour leur aide généreuse au catalogue.

Marta Gili, directrice du Jeu de Paume
et commissaire de l'exposition



Textes de Beck Jee-sook, Philippe Alain-Michaud et
Florent Perrier, entretien de l’artiste avec Marta Gili.
Coédition Jeu de Paume / Actes Sud,
bilingue français / anglais, broché, 17,7 x 24 cm,
204 pages, 35 euros.


Achetez le catalogue en ligne : www.librairiejeudepaume.org

Articles liés