Khvay Samnang. L'Homme-caoutchouc
Satellite 8. Exposition présentée au CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux
du 18 septembre
au 15 novembre 2015

"Enter the Stream at the Turn" (Rallier le flot) est une injonction ayant pris l’apparence d’une douce métaphore. Empruntée à un proverbe khmer traditionnel, elle suggère qu’il convient de s’adapter au courant de pensée dominant considéré comme code culturel au bénéfice d’une harmonie sociale et politique. Dans un contexte non démocratique, ce proverbe reste plus que jamais d’actualité : quand la liberté d’expression fait l’objet de restrictions politiques, il est fréquent que des artistes le traduisent dans les faits sous forme de stratégie de résistance.La huitième édition de la programmation Satellite réunit quatre artistes – Vandy Rattana (Cambodge), Arin Rungjang (Thaïlande), Khvay Samnang (Cambodge) et Nguyen Trinh Thi (Vietnam) – dont les canaux de résistance font appel à l’image en mouvement, l’inscrivant dans et contre un héritage complexe d’occupation culturelle et historique ainsi que de censure. Gros titres de la pensée dominante, questions d’actualité controversées et histoires officielles sont abordés comme autant de références à réexaminer au travers de récits intimes et personnels. Ainsi, les images et les récits créés par les artistes nous parviennent sous forme de codes, de strates, pris entre passé et présent, entre réalité et fiction, entre fiction et documentaire. Évitant les visions binaires, ils ménagent un espace d’indétermination qui leur permet de brouiller les perceptions dominantes des sujets abordés.


La pratique pluridisciplinaire de Khvay Samnang (né en 1982 à Svay Rieng, Cambodge) se déploie dans la performance, la photographie, la vidéo et l’installation. Nourri par son instinct et la rumeur, son expérience personnelle et les médias, Khvay Samnang s’intéresse à des situations inextricables qui, selon lui, nécessitent une intervention. Accomplissant des gestes symboliques et intentionnellement futiles, il propose de nouvelles interprétations d’événements historiques et de questions d’actualité controversées, qui résistent à la langue des médias et des rapports officiels, souvent manichéenne.

Avec Rubber Man [L’Homme-caoutchouc] (2015), œuvre conçue pour la programmation Satellite 8, Khvay Samnang s’est attaché à la question du legs colonial et, plus spécifiquement, au problème de l’aménagement du territoire. Il y a cent trente et un ans, en 1884, les terres de la monarchie khmère sont privatisées par l’Indochine française. Peu après, des graines d’hévéa sont importées du Brésil. Les Français introduisent ensuite une vision économique qui amorce une nouvelle approche et une transformation physique et spirituelle de la nature cambodgienne en vue de l’exploitation de ses ressources. La première concession foncière cambodgienne est accordée en 1922 pour une plantation d’hévéas qui demeure la plus vaste au monde jusqu’en 1975.


Commissaire : Erin Gleeson

Partenaires
Exposition présentée dans le cadre de la programmation Satellite coproduite par le Jeu de Paume,


la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP)


et le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux.

La Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques est partenaire permanent de la programmation Satellite


L’Association des Amis du CAPC
contribuent à la production des œuvres de la programmation Satellite.