François Kollar. Un ouvrier du regard
Catalogue de l'exposition

François Kollar (1904-1979), employé des chemins de fer dans son pays natal, la Hongrie, puis tourneur sur métaux dans les usines Renault de Billancourt, devient photographe professionnel à l’âge de 24 ans, à Paris. Reconnu pour son amour de la forme et sa grande maîtrise technique, il se voit confier en 1931 la plus importante commande photographique française des premières décennies du XXe siècle, publiée sous le titre La France travaille, et qui fera de lui l’un des grands reporters industriels de l’époque.

Outre cette immense archive, la présente rétrospective et le catalogue qui l’accompagne présentent de nombreuses œuvres inédites, issues pour l’essentiel de la donation de la famille Kollar à l’État français en 1987, notamment les reportages plus tardifs du photographe, effectués en France et à l’étranger dans les années 1950-1960.

Est ainsi mise en évidence la diversité de l’œuvre documentaire de François Kollar, marquée par la manière à la fois sensible et distante dont il aborde les corps, les espaces, les outils et les matériaux. S’il fut un « ouvrier » au service de ses commanditaires, il n’en conserva pas moins une identité photographique forte et un regard singulier sur son époque.


Coédition Jeu de Paume et Editions de la Martinière.
Textes de Pascal Blanchard, Jean-François Chevrier, Matthieu Rivallin et Pia Viewing.
Version bilingue français/anglais.
192 pages, environ 150 illustrations.
Prix de vente : 35 euros.


Achetez le catalogue sur www.librairiejeudepaume.org

Articles liés