Soy Cuba
de Mikaïl Kalatozov
le 10 décembre 2016
14h00 - 16h30
Concorde, Paris

Dans le cadre de l’exposition « Soulèvements », Georges Didi-Huberman et le Jeu de Paume ont tenu à présenter au public une programmation de films et de rencontres, dans laquelle s’inscrit Soy Cuba, de Mikaïl Kalatozov.

Soy Cuba décrit la lente évolution de Cuba, du régime de Batista jusqu’à la révolution de Fidel Castro.
Le film est constitué de quatre portraits, quatre regards sur les bouleversements politiques et sociaux de l’époque : une jeune femme, Maria, mutique et sensuelle, qui monnaie son corps auprès d’un Américain vulgaire et suffisant ; Pedro, vieux cultivateur de canne à sucre qui met le feu à son champ et à sa maison lorsqu’on lui apprend que ses terres ont été vendues à une société américaine ; Enrique, étudiant militant, qui décide de payer de son sang sa lutte contre les oppresseurs ; et Mario, retiré de tout, qui s’engage dans les forces révolutionnaires lorsque l’armée bombarde sans raison apparente sa maison et tue l’un de ses enfants.
Tout au long de ces épisodes, Cuba se libère de ses dépendances politiques pour affirmer son identité, singulière et autonome, avec ses contradictions et ses espérances. Une voix-off répète avec une douce conviction « Soy Cuba » (Je suis Cuba). Ces deux mots deviennent alors le symbole d’un pays, incarnant la quête d’une identité depuis longtemps dérobée.


Soy Cuba de Mikaïl Kalatozov (Cuba/Russie, 1964, 143’). Projection le samedi 10 décembre à 14 heures.
Entrée : 3 euros ou accès libre sur présentation du billet d'entrée aux expositions, valable uniquement le jour même.
Renseignements : infoauditorium@jeudepaume.org

Articles liés