La Grève
de Sergueï Eisenstein
le 07 janvier 2017
14h00 - 15h30
Concorde, Paris

Dans le cadre de l’exposition « Soulèvements », Georges Didi-Huberman et le Jeu de Paume ont tenu à présenter au public une programmation de films et de rencontres, dans laquelle s’inscrit La Grève, le célèbre et premier film d’Eisenstein.

Dans la Russie tsariste de 1912, la révolte gronde au sein d'une des plus grandes usines du pays. Poussés à bout par des conditions de travail exécrables, les ouvriers ne tardent pas à faire valoir leurs droits en brandissant la menace de la grève. Le suicide d'un ouvrier accusé de vol par la direction déclenche la colère des travailleurs qui s'empressent de descendre dans la rue. Désireuse de mettre au plus vite un terme à ces agissements, sans pour autant céder aux revendications, la direction de l'usine choisit l'affrontement et s'en remet aux troupes gouvernementales qui investissent le quartier des ouvriers.
Pour son premier film, Eisenstein choisit de présenter une forme exemplaire de résistance à l'oppression : la grève. Mais, loin d'en faire une description réaliste ou une reconstitution historique, il en fait plus un film qui apparaît comme un « manuel du savoir-gréver à l'usage de toutes les générations du monde ». « Prolétaire, n'oublie pas ! » c'est sur cette injonction que se termine La Grève.


La Grève de Sergueï Eisenstein (Russie, 1924, 78’).
Projection le samedi 7 janvier à 14 heures.
Entrée : 3 euros ou accès libre sur présentation du billet d'entrée aux expositions, valable uniquement le jour même.
Renseignements : infoauditorium@jeudepaume.org

Articles liés