Xenopolitics #1 : Petro-bodies and Geopolitics of Hormones (2016)
Atelier du collectif Aliens in Green
le 16 mai 2017
17h00 - 18h45
Concorde, Paris

L'exposition aux substances chimiques synthétiques interfère avec les systèmes hormonaux humains et non humains. Malgré tous les avertissements concernant les effets toxiques de ces perturbateurs endocriniens, le lobbying des industries pétrochimiques, agricoles et pharmaceutiques continue d'influencer les organismes de réglementation.

Dans cet atelier, présenté dans le cadre de l’exposition en ligne « Futurs non conformes #3. Futurs déviants » le collectif Aliens in Green présente l’impact toxique des perturbateurs endocriniens et engage les participants à réfléchir sur les constructions dominantes de définition de ce qui est naturel. Un exercice do-it-yourself d'extraction d'hormones des urines sera réalisé lors de cette expérience afin de lancer un débat sur ces acteurs chimiques (xéno-pouvoirs) qui régulent et polluent nos corps et notre environnement. Les Aliens in Green veulent susciter « une crise du corps » qui laisse place à des subjectivités non normatives, en proposant une résistance « Alien » qu’ils nomment xéno-solidarité.

Qu'est-ce que le « normal » et le « naturel »? Les queers et le genre alien n'auraient-ils pas d'avenir dans ce paysage toujours plus toxique ?



Le mardi 16 mai, de 17h à 18h45, atelier limité à 15 participants.

Inscription obligatoire : infoauditorium@jeudepaume.org

À partir de 19h, présentation publique dans l’auditorium du Jeu de Paume, dans le cadre de la rencontre organisée à l'occasion de la mise en ligne du projet « Futurs non conformes #3. Futurs déviants ».
À 21h, retour sur l'atelier et discussion autour d'un verre.

Articles liés