Bilan 2016/2017 des activités éducatives en direction des publics enseignants et scolaires

En écho à sa programmation, le Jeu de Paume a poursuivi le développement de propositions éducatives autour des pratiques de l’image. En interrogeant leurs dimensions artistiques, leurs enjeux ou leurs usages sociaux, il s’agit de mieux comprendre la manière dont les images sont construites et font sens dans l’histoire et dans l’actualité. Les actions en direction des enseignants et des équipes éducatives, les partenariats et les parcours pour les scolaires, comme les activités avec les publics jeunes hors temps scolaire, sont élaborées dans une dynamique de dialogue entre les images et les mots, les idées et les expériences. L’objectif est de faire apparaître la place particulière que peuvent jouer les différentes approches des images, des arts visuels et des médias, dans la formation générale des élèves, en renforçant l’exercice critique de leur regard, le travail de l’argumentation et la capacité de partager des expériences.

Les activités éducatives du Jeu de Paume se caractérisent par les expériences et les échanges avec les publics dans les espaces d’exposition, comme par l’élaboration de partenariats et de parcours dédiés. Elles sont déterminées par la démarche de projet et associent des temps d’analyse des images et de contextualisation, qui permettent l’appropriation des œuvres et des démarches artistiques par la prise de parole des élèves, ainsi que des temps de pratique ou d’expérimentation avec les structures partenaires. Les parcours proposés, coordonnant plusieurs activités pour une même classe, se déploient dans la durée et favorisent une fréquentation régulière des institutions culturelles. Ils s’appuient également sur des séances de formation et la constitution de ressources en ligne. Le site spécifique conçu par le Jeu de Paume en lien avec l’exposition « Soulèvements » a été l’occasion de les renouveler et de les diversifier (parcours en images, version numérique des pistes scolaires, enregistrement du séminaire de Georges Didi-Huberman, résistances numériques, prolongements avec la cartographie…).

Dans le cadre de la mise en place des parcours d’éducation artistique et culturelle et de la complémentarité entre les temps scolaires, périscolaires et extra-scolaires, les activités sont ouvertes à l’ensemble des équipes pédagogiques et éducatives.

Les expositions présentées au Jeu de Paume
 entre octobre 2016 et mai 2017 ont permis d’aborder, avec les élèves et les classes, plusieurs axes de questionnement et de réflexion autour des pratiques et des enjeux de l’image.
Les enseignants ont porté un grand intérêt à l’exposition « Soulèvements », qui a été l’occasion pour eux de travailler en transversalité notamment autour de la représentation de l’histoire et des conflits, de la question du témoignage et de la transmission, du statut de l’artiste et de la dynamique des gestes. La richesse du contenu de l’exposition comme la diversité des œuvres et des documents présentés ont constitué une forte source d’inspiration pour les équipes éducatives qui ont su s’approprier les thématiques, autant esthétiques qu’historiques de ce projet.
L’exposition « Eli Lotar (1905-1969) » incitait à revenir avec les élèves sur les caractéristiques, le vocabulaire et les mouvements de la photographie d’avant-garde, ainsi que sur les relations entre photographie et cinéma dans la modernité.
Enfin, lors de la visite de l’exposition « peter campus. video ergo sum », les élèves et les enseignants ont pu découvrir les installations d’un pionnier de l’art vidéo et expérimenter les notions de perception et d’interactivité.

Les actions en direction des publics enseignants et scolaires sont élaborées et réalisées en partenariat avec le ministère de la Culture et le ministère de l’Éducation nationale, notamment avec les rectorats des académies de Créteil, Orléans-Tours, Paris et Versailles. Les conventions de partenariat entre les académies de Paris, de Créteil et le Jeu de Paume contribuent à la continuité et au développement des actions en direction des publics scolaires, par le biais des liens avec les Délégations académiques aux Arts et à la Culture et des missions des professeurs relais.

Quelques chiffres sur la fréquentation du Jeu de Paume (Paris et Tours) par les publics scolaires et enseignants cette année :
— Plus de 10 000 élèves concernés par les activités éducatives.
— 454 visites de groupes scolaires et interventions en classe.
— Près de 80 projets de classes développés en lien avec les expositions du Jeu de Paume.
— Près de 1 200 enseignants ayant participé à l’une des séances de formation au Jeu de Paume.
Document PDF téléchargeable