Les Images à l'épreuve du terrain 1/4<!--SusanMeiselas--> | Jeu de Paume


Les Images à l'épreuve du terrain 1/4
Avec la Fondation Institut kurde de Paris
le 20 février 2018
19h00 - 21h00
Concorde, Paris

En écho au travail de Susan Meiselas, des associations et ONG, dont le Centre Hubertine Auclert, le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, le Centre Primo Levi, l’association FIT, l’association PEROU et la Fondation Institut kurde de Paris, sont conviées dans l’espace d’exposition du Jeu de Paume pour partager leurs expériences sur le terrain avec le public et discuter de leurs actions contre les violences faites aux femmes ou pour accueillir les migrants et réfugiés.
Comment les images s’insèrent-elles dans leurs réflexions et leurs démarches ?



Depuis 1991, Susan Meiselas documente la région du Kurdistan. En 1997 elle publie Kurdistan. In the Shadow of History, recueil unique sur la mémoire du peuple kurde, qui ne dispose ni d’un État propre ni d’une archive nationale. L’ouvrage rassemble les récits de ceux qui ont fui et de ceux qui sont restés et invite voyageurs, marchands, missionnaires et bureaucrates à témoigner d’une histoire constamment menacée d’effacement par le déni. Outre les photographies réalisées par Susan Meiselas elle-même, le livre offre un matériau très riche, tant photographique que textuel, qui met en regard des récits et des descriptions des événements par les médias. L’ouvrage parvient ainsi à préserver images, souvenirs, pensées, témoignages, preuves et discours de façon précise et instructive.

Susan Meiselas ressent la nécessité de transcender les limites rigides du livre d’histoire et de créer un espace plus ouvert pour la mémoire collective. Elle conçoit donc akaKURDISTAN [alias Kurdistan], une archive Web destinée à prolonger le livre et à constituer le tremplin d’une participation durable. akaKURDISTAN témoigne aujourd’hui des premiers développements d’une nouvelle historiographie collective rendue possible par la technologie numérique.
Par la suite, l’artiste a converti les contenus du projet en « akaKURDISTAN & Story Map », une exposition physique. Outre l’archive, le projet comprend, dans sa version exposée, une carte politique non officielle du Kurdistan, munie de fascicules suspendus à une fine chaîne (Description d'après le texte de Işin Önol, catalogue de l’exposition « Susan Meiselas. Médiations »).

Ces livrets ou fascicules faits main sont réalisés lors d’ateliers animés par Susan Meiselas partout dans le monde où elle présente l’exposition. Ils contiennent les histoires et les échanges des participants kurdes sur leurs expériences et souvenirs de la région du Kurdistan. Lors de chaque atelier, Meiselas collecte des récits de différentes régions avec l’objectif de représenter la diaspora kurde à travers le monde.

C'est dans le cadre de ce projet que la Fondation Institut Kurde de Paris a collaboré avec le Jeu de Paume et l’artiste dans l’organisation de ces ateliers. Cette rencontre permettra de présenter les actions de l’Institut et de restituer les échanges qui y ont eu lieu.




La Fondation Institut Kurde de Paris
Créé en février 1983, l'Institut kurde est un organisme culturel indépendant, non politique et laïc, qui regroupe des intellectuels et artistes kurdes d'horizons divers ainsi que des spécialistes occidentaux du monde kurde. Il a pour vocation d'entretenir la communauté kurde dans la connaissance de sa langue, de son histoire et de son patrimoine culturel, de contribuer à l'intégration des immigrés kurdes d'Europe dans leurs sociétés d'accueil et de faire connaître au public étranger les Kurdes, leur culture, leur pays et leur situation actuelle.
http://www.institutkurde.org


Rencontre dans les salles de l’exposition « Susan Meiselas » avec la Fondation Institut Kurde de Paris, le mardi 20 février 2018 à 19 heures.
Accès libre sur présentation du billet du jour d’entrée aux expositions.
Renseignements : infoauditorium@jeudepaume.org

Articles liés