Le Corps et le lieu
Films autour d’Ana Mendieta
du 13 novembre
au 24 novembre 2018
Concorde, Paris

Appartenir à un lieu, s’y déplacer, s’y fondre, s’en détacher, le transformer, le subvertir, l’ouvrir, le creuser, y écrire… Le rapport entre le corps que nous sommes et les lieux où nous sommes ne peut être qu’une continuité, comme le donne à voir la pratique artistique d’Ana Mendieta. Prenant pour fil conducteur les deux éléments de cette relation, « Le Corps et le lieu » s’est inspiré de l’œuvre de l’artiste pour naviguer entre certains des sujets, motifs et problématiques qui lui sont chers, tels que le déracinement, la recherche d’identité, la naissance, la résurrection et la mort, la violence sexiste, le rite ou la transformation.

On y trouvera des fictions, documentaires, essais et court-métrages expérimentaux issus de territoires et de générations diverses, de la Thaïlande au Mexique, des années 1940 à 2018. Face à l’héritage plus évident de Mendieta, nous avons ainsi privilégié des filiations nouvelles à travers d’autres contextes culturels et traditions filmiques. L’invitation est ouverte à imaginer des dialogues entre les cinéastes ici convoqués, à inventer des transmissions possibles et à interroger leur pouvoir évocateur, leur ouverture sur de nouvelles approches discursives, narratives ou esthétiques.

Les classiques At Land de Maya Deren et Skarpretteren d’Ursula Reuter Christiansen, jamais montrés en France, ouvriront le cycle sous le signe d’une déambulation onirique où les artistes se mettent en scène dans une profonde recherche personnelle. Les voix d’une nouvelle génération de cinéastes seront représentées par l’autrichienne Antoinette Zwirchmayr, l’espagnole Xiana do Teixeiro et la chilienne Carolina Astudillo, qui viendra présenter la première française de son dernier long-métrage. Nous poursuivrons l’exploration contemporaine portant sur l’écriture au féminin et la question du corps comme espace d’expérimentations politiques dans la séance « There is a Devil inside Me ». Reprenant le titre d’une des œuvres de Mendieta, celle-ci fait se côtoyer les films de ses contemporaines Danielle Jaeggi, Chantal Akerman, Carolee Schneemann et María Beatty avec ceux de Sarah Pucill et ouvre la voie aux questions de la transformation (Vloof l’aigrette – Pain de singe, de Teo Hernández), de la métamorphose et de l’animalité (Ocean Bird (Washup), d’Ana Mendieta ou Sud Vikal [Vampire] d’Apichatpong Weerasethakul). Enfin, les propositions liées à la danse (Arena, de Silvia Gruner) ou à la sorcellerie et au rituel (Maledictines, d’Anne-Marie Faure et collectif Vidéa) évoquent le lien matriciel entre le corps et la nature.

Outre la participation des cinéastes Ursula Reuter Christiansen, Anne-Marie Faure, Danielle Jaeggi et Carolina Astudillo et de la théoricienne Marta Segarra, nous accueillerons deux séances exceptionnelles. L’artiste catalan Perejaume viendra présenter une sélection de ses films courts précédée d’une lecture performative dans le noir conçue spécialement pour le Jeu de Paume, tandis qu’une rencontre avec Claire Denis autour de son film L’Intrus offrira l’opportunité d’aborder le travail de la cinéaste sur le corps et les lieux.

Marina Vinyes Albes et Arnau Vilaró Moncasí




Programmateurs du cycle : Marina Vinyes Albes et Arnau Vilaró Moncasí
À l’auditorium, entrée : 3 euros ou accès libre sur présentation du billet d'entrée aux expositions, valable uniquement le jour même.
Renseignements : infoauditorium@jeudepaume.org



TÉLÉCHARGEZ LE



CALENDRIER

Mardi 13 novembre, 19 h
Séance « Mirages » avec la cinéaste Ursula Reuter Christiansen

Vendredi 16 novembre, 18 h 30
Séance « Perejaume. Lecture au noir » avec l’artiste Perejaume

Samedi 17 novembre
11 h 30 : séance « Todalas mulleres que coñezo [Toutes les femmes que je connais] »
14 h 30 : projection de L’Intrus de Claire Denis
17 h : séance « Body Tracks » dialogue avec la cinéaste Claire Denis

Mardi 20 novembre, 18 h 30
Projection de Ainhoa, Yo no soy esa [Ainhoa, je ne suis pas celle-là] de Carolina Astudillo (première française) avec la cinéaste Carolina Astudillo

Samedi 24 novembre
14 h 30 : séance « Les Oiseaux de la Terre  » avec la cinéaste Anne-Marie Faure
17 h : séance « There is a Devil inside Me » avec la cinéaste Danielle Jaeggi et la théoricienne Marta Segarra

Toutes les séances seront présentées par les programmateurs du cycle Marina Vinyes Albes et Arnau Vilaró Moncasí
Document PDF téléchargeable

Articles liés