La Photographie timbrée
l'inventivité visuelle de la carte postale photographique.
Catalogue de l'exposition

Catalogue de l'exposition "La Photographie timbrée : l'inventivité visuelle de la carte postale photographique", présentée au Jeu de Paume Sully du 4 mars au 8 juin 2008.

Textes de Clément Chéroux et de Ute Eskildsen.


Une des tendances les plus récentes dans la réflexion sur la photographie consiste à l'interroger en fonction de son support de diffusion. La Photographie timbrée s'inscrit pleinement dans cette dynamique. L'ouvrage s'intéresse à ce qui a été, quelques années avant la presse ou le livre illustrés, le premier support à offrir à la photographie une diffusion de masse : la carte postale.
Dès 1900, le succès populaire des cartes postales photographiques est immense. Parallèlement aux vues de villes ou de villages, les éditeurs publient également, sous l'appellation de "cartes postales fantaisies", des images plus amusantes : cartes de vœux ou de 1er avril, proverbes mis en images, scènes imaginaires, comiques, voire érotisantes. Pour réaliser ces curiosités visuelles, les photographes ont recours à toute une panoplie d'effets techniques — montages, surimpressions, déformations optiques, etc. C'est cette extraordinaire inventivité visuelle que La Photographie timbrée se propose de montrer.

Cette effervescence visuelle ne fut pas sans répercussions sur la photographie de l'époque. Nombre d'artistes des années 1920 et 1930 avouèrent un vif intérêt pour les cartes postales. Paul Eluard, André Breton, Salvador Dalí collectionnaient ces cartes fantaisies. Hannah Höch, Herbert Bayer, Man Ray, pour ne citer qu'eux, les utilisèrent également comme matériaux ou comme modèles de leur propres oeuvres. En somme, comme l'écrivait à l'époque Eluard, et comme cet ouvrage devrait permettre de le vérifier, ces cartes postales n'étaient peut-être "pas de l'art ", tout juste une "petite monnaie de l'art ", mais qui donnait "parfois l'idée de l'or".


216 pages
29,7 x 29,7 cm
345 illustrations couleurs
relié
ISBN : 978-3-865216-52-6
40 €
coédition éditions du Jeu de Paume / Steidl

Articles liés