Géopolitique des religions :
les politiques de la croyance
Actes du colloque au Jeu de Paume le 24 mai 2008

Les évolutions géopolitiques et économiques actuelles, de plus en plus complexes, génèrent des territoires instables aux frontières ambiguës, dans lesquels se jouent les préludes du désaccord et de la violence. Parallèlement, la multiplication des sources d’information et des modes de communication induit une difficulté à identifier les "vrais" acteurs de l’histoire contemporaine. Par-là même, elle incite à une reconduction des politiques du soupçon ainsi que des comportements irrationnels et des dérives totalitaires dont elles sont porteuses.
Dans ce contexte, l’instrumentalisation des croyances religieuses et de la "politique de l’immortalité", pour reprendre l’expression de Boris Groys, n’a de cesse d’être interrogée par les artistes contemporains.

Ce colloque cherche précisément à analyser le passage de la croyance au fanatisme, du retrait de la vie politique à la démobilisation collective. Avec Boris Groys, philosophe et essayiste, Claire Brunet, philosophe et psychanalyste.


SOMMAIRE

Boris Groys

Du rituel religieux à la répétition mécanique, et inversement

Boris Groys / Claire Brunet
Conversation


Ce colloque s'est tenu le samedi 24 mai 2008 à l'auditorium Concorde.


Publication réalisée avec le soutien des Amis du Jeu de Paume
Document PDF téléchargeable