Erich Salomon
Le roi des indiscrets, 1928-1938
du 12 novembre 2008 au 25 janvier 2009
Cette exposition consacrée à Erich Salomon (1886-1944) qui compte sans doute parmi les photographes les plus importants de l’histoire du photojournalisme, est la première d'un cycle de trois expositions consacrées à la photographie européenne de l'entre-deux-guerres.
Trois aspects majeurs de cette période faste de l'histoire de la photographie seront ainsi explorés :
— Le photojournalisme en Allemagne avec "Erich Salomon. Le roi des indiscrets, 1928-1938".
— Les avant-gardes en France avec l'exposition "Paris capitale photographique 1920-1940. Collection Christian Bouqueret" (10 février / 24 mai 2009).
— Le reportage engagé et la guerre civile en Espagne avec l'exposition "Augustí Centelles, photographies 1936-1939 (ouverture le 9 juin 2009).


C’est en 1928, à l’âge de 42 ans, qu'Erich Salomon débute sa carrière de photographe professionnel. Fils d’un riche banquier berlinois, docteur en droit, il appartient à la haute société allemande qu’il dépeint en mettant à profit l’usage d’appareils photographiques modernes et discrets — Ermanox et Leica.
Introduit dans les cercles les plus fermés — salons mondains, cours de justice ou conférences internationales — Erich Salomon photographie les personnalités et les célébrités de l’époque avec leur complaisance ou sans qu’elles aient véritablement conscience de sa présence. En dévoilant la face cachée du portrait officiel et posé, il donne ainsi naissance au photojournalisme moderne. Surnommé le "roi des indiscrets", il est l’un des photographes les plus célèbres et l’un des plus publiés de l’Europe de l’entre-deux-guerres.

En 1933, à la prise du pouvoir par les Nazis, il quitte l’Allemagne et s'installe aux Pays-Bas où il poursuit sa carrière. Dénoncé pendant la guerre, il est déporté à Auschwitz. Il y meurt en 1944.

Cette exposition est réalisée avec l’aide et la collaboration de la Berlinische Galerie — musée d’art moderne, de photographie et d’architecture de Berlin — qui conserve les archives Erich Salomon. Elle présente, à travers une sélection de 130 épreuves et documents originaux, les pratiques de ce photographe en quête de portraits de "contemporains célèbres dans un moment d’inattention", pour reprendre le titre d’une conférence donnée par Erich Salomon, à Berlin, le 6 mai 1931.


Avec le soutien d'Olympus France

En partenariat avec
Arte, De l'air, evene.fr, Le Monde 2 et RFI.



Réservez votre billet directement sur le site de la FNAC :
www.fnac.com
Plus d'informations :
OLYMPUS France
Aristide Briand montre du doigt Erich Salomon
et s’écrie : "Ah ! le voilà ! le roi des indiscrets !". Paris, quai d’Orsay, août 1931.
Erich Salomon
Archives Erich Salomon / Berlinische Galerie, Landesmuseum für Moderne Kunst, Fotografie und Architektur, © Bildarchiv Preußisher Kulturbesitz