Pré-historique : lundi 7 décembre à 14 heures





> Ariane MICHEL : La Cave
| Vidéo | dv | couleur | 0:13:00 | France | 2009
> Peter ROSE : Journey to Q'xtlan
| Vidéo | dv | couleur | 0:07:30 | USA | 2009
> Alexandra REYNOLDS : Nueve segundos de negro
| Vidéo | dv | couleur | 0:01:39 | Espagne | 2009
> Sabine SCHÖBEL : Grunske
| Film expérimental | super8, 16mm | couleur | 0:05:00 | Allemagne | 2009
> Franziska CORDES, Markus BERTUCH : Advocat
| Doc. expérimental | hdv | couleur | 0:10:08 | Allemagne | 2009
> Carlos IRIJALBA : Twilight
| Vidéo | hd | couleur | 0:13:00 | Espagne | 2008
> Ben RIVERS : Origin of the Species
| Doc. expérimental | 16mm | couleur | 0:16:00 | Royaume-Uni | 2008
> Eleonore DE MONTESQUIOU : Kalamees
| Doc. expérimental | dv | couleur | 0:23:10 | France / Estonie | 2009


Ariane MICHEL filme un homme qui travaille à la lueur d’une lampe, dans l'obscurité d'une cave. Il dégèle patiemment un bloc énorme de terre dont émerge le corps intact d`un Mammouth. Peter ROSE explore l'espace au moyen de faisceaux de lumière, créant des images primitives et mystérieuses. Alexandra REYNOLDS reprend le témoignage d’un patient opéré des yeux, pour l’intégrer dans un processus de recherche sur la trace visuelle et la signification. Sabine SCHÖBEL filme le Palais de la République, bâtiment emblématique de l’ex RDA à Berlin. Restauré puis détruit, son ossature métallique avant sa destruction complète, évoque d’autres ruines, celles de Berlin après les bombardements, et celles du World Trade Center. Franziska CORDES et Markus BERTUCH filment l'enlèvement et le transport d’une statue équestre, de sa posture verticale à sa dépose horizontale. Carlos IRIJALBA déplace en pleine nature, dans la forêt d’Irati, au nord de la Navarre, une tour d’éclairage pour stade, créant ainsi un espace hyperdéfini par et pour le spectacle. L’éclairage opère comme révélateur d'un dispositif pré-narratif. Ben RIVERS filme un homme isolé dans la nature qui semble échapper au cycle du temps. Eléonore DE MONTESQUIOU filme l'immensité blanche gelée d'un rivage en Estonie comme la scène en attente ou l'entre-deux d'une histoire individuelle et collective. Sasha y pêche en hiver. Il parle russe, mais pas un mot d’estonien. Il dit ne vouloir vivre ni en Estonie, ni en Russie, mais dans cet entre-deux qu’est Narva-Ivangorod.