Famille : mardi 8 décembre à 14 heures





> Yu Chin TSENG : Fever Dark
| Vidéo | dv | couleur | 0:20:00 | Taïwan | 2009
> Bobur ISMAILOV : Yuz
| Vidéo | dv | couleur | 0:06:00 | Ouzbékistan | 2008
> Almagul Menlibaeva MENLIBAYEVA : Exodus
| Vidéo | hd | couleur | 0:11:00 | Kazakhstan | 2009
> Emmanuelle ANTILLE : Strings of Affection
| Vidéo | dv | couleur | 0:09:41 | Suisse | 2009
> Ana OPALIC : Pismo
| Vidéo | dv | couleur | 0:07:22 | Croatie | 2009
> Virginia GARCÍA DEL PINO : Mi hermana y yo
| Doc. expérimental | dv | couleur | 0:10:00 | Espagne | 2009
> Bea DE VISSER : Mama superfreak
| Fiction expérimentale | hdv | couleur | 0:14:00 | Pays-Bas | 2009
> Lena Maria THUERING : Das Haus
| Vidéo | dv | couleur | 0:11:00 | Suisse | 2008
> Ken JACOBS : The Day was a Scorcher
| Film expérimental | dv | couleur | 0:07:48 | USA I 2009


Yu Chin TSENG part d’une expérience de solitude, d’enfermement et de repli sur soi. Des enfants cachés sous leur lit épieraient la scène, cherchant un réconfort. Bobur ISMAILOV filme une femme qui progressivement ôte les tissus et les voiles qui la recouvrent, pour ouvrir son visage et découvrir le monde qui l’entoure. Almagul Menlibaeva MENLIBAYEVA filme au Kazakhstan une famille nomade, pendant qu’un rite shaman, destiné à enraciner les nomades, se déroule. Emmanuelle ANTILLE montre la relation particulière d’une femme à son espace domestique. Munie d’une pelote de ficelle, elle tisse des fils dans son appartement, matérialisant une étrange géométrie interne. L’appartement devient un espace mental, un espace miroir de la psyché. Ana OPALIC met face à face deux femmes, une mère et sa fille. Virginia GARCÍA DEL PINO explore de façon non narrative un état puisé dans son expérience familiale. La continuité entre la bande son et l’image est rompue, le spectateur ne peut pas trouver d’assise. Bea DE VISSER adapte un monologue de La Mamma Fricchettona, tiré de l’œuvre de Dario Fo. Dans un entrepôt désaffecté, une femme raconte son passage de l’état de mère dévouée à l’indépendance. Lena Maria THUERING, explorant la relation entre documentaire et fiction, filme les murs vides d’une maison, où une voix raconte 50 années d’une vie familiale passée. Ken JACOBS montre des images de sa famille à Rome dans les années 80, un jour parfait, où comme on le dit, "rien ne se passe". Flo est une star de cinéma, Nisi une enfant pensive et Aza court derrière sa poussette.