Programmation du mardi 06 au dimanche 11 novembre
Images du Moyen-Orient 2
Égypte, Irak, Iran, Israël, Liban, Palestine





Montrer des "Images du Moyen-Orient", c'est tenter de faire surgir
de territoires aussi différents que l'Égypte, Israël, le Liban, la Palestine ou l'Irak,
des préoccupations et des manifestations communes aux artistes
et aux cinéastes dans l'état d'urgence actuel.

Quels que soient les moyens de production, le plus souvent très restreints,
voire inexistants, ces cinémas ont en commun d'être en conversation
avec le cinéma du monde. Que ce soit en Égypte où l'infrastructure existe
mais est en crise, ou au Liban où les caméras n'ont pas cessé
de tourner pendant l'été 2006, force est de constater
que c'est dans cette région du Moyen-Orient que s'invente une approche indépendante
et créative de nouvelles formes de narration, entre fictions nées des drames,
faits-divers de la vie quotidienne et documents "pris sur le vif"
où la subjectivité occupe une position centrale. Tous les sujets traités
sont politiquement et socialement brûlants, la fiction mêle gens de la rue et acteurs,
le documentaire se fait écho de situations politiques souvent sécuritaires.

L'espace restreint — chambre ou café — où l'on est confiné
et l'espace détruit de la ville donnent naissance à de nouvelles formes esthétiques
de représentation, mentale ou fantasmée, de la réalité, de l'espoir, de l'avenir.




le mardi 6 novembre à 19 h. Israël
News from Home de Amos Gitaï
France / Israël, 2006, 93', 35 mm, vo st français
Après House (1980) et Une maison à Jérusalem (1998), Amos Gitaï revisite la maison, sujet de ses deux premiers volets, et son voisinage. Regards sur son pays à travers des personnages israéliens et palestiniens qui traversent le temps, réunis dans ce lieu unique au milieu du tumulte du Moyen-Orient.
Présenté par Amos Gitaï et Serge Toubiana.


le mercredi 7 novembre à 17 h. Israël
Bil'n Habibti (Bil'n mon amour) de Shai Carmeli Pollack
Israël, 2007, 52', vo st anglais
Un documentaire coup-de-poing sur le quotidien du village de Bil'n qui essaie, par le biais d'un comité populaire, de résister pacifiquement à la confiscation de la moitié de ses terres pour les besoins de la construction du mur de la honte.


le jeudi 8 novembre à 17 h. Israël
Pour un seul de mes deux yeux d'Avi Mograbi
France / Israël, 2005, 100', 35 mm, vo hébreu st français
Alors que la seconde Intifada plonge les Israéliens dans la terreur et les Palestiniens dans le dénuement et la frustration, Avi Mograbi, cinéaste israélien, croit pourtant en la force du dialogue avec les Palestiniens assiégés et avec l'armée israélienne omniprésente. Pour s'interroger sur le conflit, le réalisateur convoque les mythes de Samson et de Massada.


le vendredi 9 novembre à 17 h. Égypte
Call Center (Centre d'appels) de Mohammed Hammad
Égypte, 2006, 18', vo arabe st anglais
Une jeune femme s'ennuie à son travail dans un centre d'appels et se distrait en interceptant les conversations des clients : une certaine vision de la société environnante et une façon détournée d'évoquer des tabous…

On a Monday (Yom al-Itneyn / Un lundi) de Tamer el-Said
Égypte, 2004, 10', vo arabe st anglais
Un certain lundi, un couple abandonne ses habitudes et fait la découverte de menus désirs qui sont autant d'innovations dans leur vie quotidienne.

Feeling Cold (An el-shu'ur bel buruda / Une sensation de froid) de Hala Lotfi
Égypte, 2005, 52', vo arabe st anglais
Des femmes de milieux différents, rejetées par la société car veuves ou célibataires, racontent comment détourner ou braver l'interdit dans leur vie quotidienne.


le samedi 10 novembre à 14 h 30. Égypte
Made in Egypt de Karim Goury
France, 2006, 69'
Reconstitution d'une mémoire familiale autour des photographies du père disparu.

le samedi 10 novembre à 17 h. Égypte
House of Flesh (Beit min Lahm / La Maison de la chair) de Rami Abdul-Jabbar
Égypte, 2005, 15', vo arabe st anglais
Adaptation de La Maison de la chair, nouvelle sulfureuse de Youssef Idriss, où une veuve, pour augmenter les chances de ses filles de trouver un mari, fait entrer un jeune homme aveugle dans la maison et l'épouse : comment jeter un brandon dans une prairie d'herbes sèches.

Toi, Wagih de Namir Abdel-Messeeh
Égypte / France, 2005, 30', vo arabe et français st anglais
Portrait d'un père, réticent à raconter son combat de militant communiste en Égypte, en 1959, et son séjour en prison, une vie tenue secrète, discrète.

Dancers (Mirayat al-Masrah / Danseuses) de Célame Barge
France / Égypte, 2007, 52', vo arabe st anglais
Elles ont entre 14 et 40 ans et parcourent tout le pays : ce sont les célèbres danseuses du Caire qui se produisent partout, dans les hôtels, les mariages, les boîtes de nuit, chez les coiffeurs… La danse du ventre, omniprésente, à la fois objet d'admiration et de désir, de honte et de rejet, est regardée avec ambivalence en Égypte.


le dimanche 11 novembre à 16 h 30. Égypte
Mafrouza — oh la nuit ! d'Emmanuelle Demoris
France, 2007, 141', vo arabe st français
Mafrouza : quartier périphérique d'Alexandrie entre HLM et port industriel. Les habitants, qui occupent depuis trente ans ces vestiges d'une nécropole gréco-romaine, malgré une vie précaire et âpre, offrent l'image d'une vitalité et d'une liberté insolentes.




Programmation proposée par Danièle Hibon
assistée de Marie-Jo Malvoisin

en collaboration avec le Festival d'automne à Paris

Nous remercions les artistes, les cinéastes, les producteurs,
les distributeurs des films présentés, Omar Amiralay,
et tout particulièrement Rasha Salti, directrice
du festival CinemaEast à New York