Lire l'article : Nadar, la norme et le caprice

Nadar

Disparu il y a tout juste 100 ans, Félix Tournachon dit Nadar (1820 – 1910), dont l’art de portraitiste a souvent été célébré, reste l’emblème de la photographie du XIXe siècle. L’époque des années 1850 a vu la réalisation des portraits des plus grands artistes de la bohême parisienne, et la mise au point d’une recette qui assure le succès de l’atelier sous le Second Empire.
Charger ou visionner la video (.mpeg4)
Télécharger le fichier (96 Mo)

Lire l'article : Nadar, la norme et le caprice


All videos