James Benning, rétrospective
Avec la collaboration du Festival d'Automne à Paris,
la revue Vertigo et le CENTQUATRE
du 20 octobre 2009
au 17 janvier 2010
Jeu de Paume, Paris

C’est l’œuvre d’un véritable indépendant, celle d’un artiste qui depuis 1971 tourne seul, avec son Nagra et sa Bolex 16mm, d’abord dans son Midwest natal, puis dans l’Ouest américain où il habite depuis 1987, non loin de la prestigieuse université CalArts où il dispense un cours théorique et pratique intitulé "Looking and Listening".
Bien que largement méconnue en France, l’œuvre de James Benning est l’une des plus importantes du cinéma contemporain. Née du cinéma expérimental et du courant "structurel" en particulier, elle a évolué dans les années 1990 vers une forme inédite et singulière qui tient à égale distance le documentaire et la fiction, se donnant pour uniques principes l’observation rigoureuse et l’expérience patiente des paysages américains. Mais sous la splendeur des ciels californiens, c’est la violence de l’Histoire qu’il fait voir et entendre. Celle de la classe ouvrière, des Indiens, des Mormons, des natifs et des migrants. Celle de la culture, de l’urbanisation et de la désertification des terres. Une histoire populaire des États-Unis.

James Benning est né en 1942 à Milwaukee (Wisconsin). Après avoir étudié et enseigné les mathématiques, il réalise en 1971 son premier film en 16mm. Il s'installe à New York en 1980, puis en 1988 à Val Verde (Californie), où il vit aujourd'hui et enseigne au département cinéma du California Institute of the Arts. En 2007, il achève ses deux derniers films en 16mm (Casting a Glance, sur la Spiral Jetty de Robert Smithson, et RR), et construit dans sa propriété de la Sierra Nevada des répliques des cabanes ("cabins") de deux Américains admirés : celle où Henry David Thoreau a écrit Walden, celle du mathématicien et "terroriste" Ted Kaszynski, alias Unabomber. Il termine en 2009 son premier film réalisé en numérique haute définition.


En partenariat avec Oüi FM et Trois Couleurs


> Soirée de clôture de la rétrospective,
le dimanche 17 janvier 2010 à 18 heures.
Projection en avant-première du film Ruhr (2009, 120’) présenté par Antoine Thirion.

Au CENTQUATRE
104 rue d'Aubervilliers/5 rue Curial
75019 Paris


> Visionnez les extraits d'une conférence donnée par James Benning
à l'Université de Pampelune (Espagne) en février 2009, à l'occasion de sa rétrospective au festival Punto de Vista : [voir la vidéo]

> Pour découvrir le détail de la programmation, les horaires des projections, les synopsis des films présentés, téléchargez le PDF du "Petit Journal" :
Document PDF téléchargeable