Le laboratoire Fellini
séance 2, "Un télégramme de Federico" par Dominique Delouche et Hélène Delprat
le 17 novembre 2009
19h00 - 20h30
Concorde, Paris

La puissance poétique et la mécanique du souvenir dans le cinéma de Federico Fellini supposent une "fabrication complexe" (dessins préparatoires, installations en studio, choix méticuleux des interprètes, doublage en direct des acteurs, etc.) qui s’apparente au caractère expérimental du laboratoire, mais également à "l’usine", une usine à fantasmes où s’opère la répartition des tâches du désir. Au terme de ce processus mêlant des activités en apparence hétérogènes, émerge l’œuvre fellinienne, cohérente et insécable.

Ce cycle de conférences propose d’appréhender les procédés felliniens au travers de quatre différentes approches.
> séance 2, "Un télégramme de Federico" par Dominique Delouche, cinéaste et Hélène Delprat, artiste-plasticienne.

"J’ai commencé le film depuis 15 jours et t’invite à Rome lundi 23 stop" : ce télégramme du 15 mai 1955 s’adressait à Dominique Delouche, auteur de Mes felliniennes années (Paris, P.a.s. Éditions, 2007). Hélène Delprat invite l’ancien assistant de Fellini à évoquer sa collaboration avec le cinéaste, notamment sur les films Il Bidone, Les Nuits de Cabiria et La Dolce Vita.

Des lectures, des interviews, des extraits de films, des documents…


> À l'auditorium Concorde, le mardi 17 novembre à 19 heures.
Conférence gratuite. Entrée dans la limite des places disponibles.
Renseignements : tél. 01 47 03 12 41 / serviceculturel@jeudepaume.org

Articles liés