Les Hommes, le dimanche
Ciné-conférence 1/3.
Présentation par Raymond Bellour,
du film de Robert Siodmak
et Edgar G. Ulmer
le 09 février 2010
19h00 - 21h00
Concorde, Paris

Entre récit et reportage, témoignage et avant-garde, ce film muet (Allemagne, 1930, 74’) recueille l’héritage des cinémas soviétique et français et les leçons de la Nouvelle Objectivité, propre à la photographie allemande. Il est devenu ainsi rétrospectivement annonciateur tant du néoréalisme italien que de la Nouvelle Vague. C’est un petit chef-d’oeuvre, simple mais subtil, sur la vie de la capitale allemande peu avant l’arrivée du nazisme.

Présentation de la séance par Raymond Bellour, écrivain, directeur de recherches émérite au CNRS et membre de la rédaction de la revue Trafic, suivie de la signature de son livre, Les Hommes, le dimanche de Robert Siodmak et Edgar G. Ulmer (Crisnée, Yellow Now, 2009).


> À l'auditorium, le mardi 9 février à 19 heures. 3 euros ou ciné-conférence gratuite sur présentation du billet d’entrée aux expositions (valable uniquement le jour même).

Articles liés