Les Exilocrates : artistes et exil intellectuel / 3
Images/Théorie/Pratique
Séminaire sous la direction d’Ali Akay,
philosophe et commissaire d’exposition
le 12 février 2010
19h00 - 21h00
Concorde, Paris

Le XXe siècle est plus qu’aucun autre l’arène de la création des États-nations, qui, avec l’exclusion des peuples minoritaires, a entraîné le déplacement de certaines ethnies nationales ou religieuses hors de leurs terres. Par ailleurs, nombre de réflexions intellectuelles et de processus artistiques s’articulent autour des notions de création et de déterritorialisation, que la notion d’exil fait parfois correspondre et concorder.

Le monde méditerranéen est le théâtre de troubles géopolitiques et religieux, où de nombreux intellectuels se voient contraints à l’exil pour conserver leur liberté d’expression. Ni immigrés économiques ni véritablement réfugiés politiques, ils décident eux-mêmes d’un exil dont ils subissent les conséquences matérielles et subjectives.
Quelle est, dans cette perspective, la position des intellectuels opposants, engagés ou simplement non-conformistes dans leurs pays de naissance ? C’est le cas de ces exilés intellectuels, lié depuis la seconde moitié du XXe siècle à la situation postcoloniale et postmigratoire, que le séminaire explore en particulier, dans le prolongement notamment de l’ouvrage d’Edward Saïd, Réflexions sur l’exil et autres essais (Arles, Actes Sud, 2008).

Les six séances de ce séminaire étudient ce thème dans le monde méditerranéen et invitent artistes, romanciers et penseurs à prendre position et témoigner de situations précises.


> Séance 3 : "Images/Théorie/Pratique"
Avec Ali Akay, philosophe et commissaire d’exposition,
Fouad Elkoury, photographe,
et Jalal Toufic, artiste et écrivain.

Fouad Elkoury a suivi Yasser Arafat dans son voyage lors de son exil forcé vers la Tunisie, en 1982. Résidant aujourd’hui à Paris, il racontera comment ce périple, à jamais inscrit dans sa mémoire, a joué un rôle fondamental dans la construction de son travail photographique.
Jalal Toufic qui, d’origine iraquienne, réside en Turquie, abordera le thème de l’exil à partir de sa propre expérience d’artiste et d’écrivain.


À l'auditorium, le vendredi 12 février à 19 heures.
Renseignements : infoauditorium@jeudepaume.org

Articles liés