William Kentridge, cinq thèmes
du 29 juin
au 05 septembre 2010
Jeu de Paume, Paris

L’artiste sud-africain William Kentridge connaît, dans les années 1990, une notoriété internationale grâce à une série de petits films d’animation — qu’il préfère appeler "dessins pour projection" — dépeignant la vie quotidienne à l’époque de l’apartheid. Il élargit ensuite sa thématique, sortant de son environnement immédiat pour s’intéresser à d’autres conflits politiques. Ainsi va-t-il retracer une sorte d’histoire universelle de la guerre et de la révolution dans laquelle il évoque les complexités et les tensions de la mémoire postcoloniale et met en image les traces résiduelles de certains régimes politiques dévastateurs.

"William Kentridge, cinq thèmes" regroupe 40 œuvres environ dont beaucoup sont postérieures à l’an 2000. Prises collectivement, elles mettent en évidence l’étendue de la pratique artistique de Kentridge dans des techniques très diverses : dessin, film, collage, gravure, sculpture, décor de scène. Son intérêt de longue date pour le théâtre a contribué à donner une dimension spectaculaire à son travail. Il est aujourd’hui l’une des rares personnes à pouvoir établir des passerelles entre les arts plastiques, le cinéma et les arts de la scène. En effet, loin d’alterner ces divers modes d’expression artistique, il navigue librement de l’un à l’autre, passant du théâtre au dessin et du dessin au film.


> Visionnez le "Portrait filmé" de William Kentridge



> À voir sur le magazine
Mark Rosenthal, commissaire, commente deux dessins qui ouvrent le thème I : “Une période opaque : Soho et Felix” : [plus d'information]

Marie-Laure Bernadac, conservateur général, chargée de mission pour l’art contemporain, présente "Les Carnets d'Égypte" de William Kentridge : [plus d'information]

> Cette exposition, organisée par
le San Francisco Museum of Modern Art
et le Norton Museum of Art,
a bénéficié du soutien
de la Koret Foundation
et du National Endowment for the Arts.

Commissaire : Mark Rosenthal,
conservateur adjoint au Norton Museum of Art.

"William Kentridge, cinq thèmes"
est présentée au Jeu de Paume,
du 29 juin au 05 septembre.
Neuflize Vie, mécène principal du Jeu de Paume,
soutient cette exposition.


En partenariat avec A Nous ; Arte ; Blast ;
Courrier International ; de l'air ; Evene.fr ;
Le Figaroscope ; La Tribune ; Stiletto et Fip.

Remerciements à : Renaissance Paris Vendôme Hôtel


William Kentridge a reçu le Prix de Kyoto 2010, récompensant l'ensemble de son œuvre.
La fondation Inamori lui a ainsi décerné, le 18 juin dernier à San Diego, la prestigieuse distinction dans la catégorie "Art et Philosophie".


> Téléchargez les dossiers de presse
Documents PDF téléchargeables