Le Concept de Non-Photographie
Rencontre Librairie avec François Laruelle
le 10 janvier 2013 19h00
La librairie du Jeu de Paume et les éditions Urbanomic et Sequence Press ont le plaisir de vous inviter à une conférence de François Laruelle à l’occasion de la parution de son livre Le Concept de Non-Photographie (édition bilingue français/anglais).

Des myriades de clichés racontent le monde, parlent entre eux, tissent une vaste conversation, remplissent une photosphère qui n'est située nulle part. Mais une seule photo suffit à exprimer un réel que tous les photographes espèrent un jour saisir sans y parvenir. Et pourtant, il est au ras des clichés, vécu autant qu'imperceptible. Les photos sont les mille facettes plates d'une identité insaisissable qui ne brille, et parfois faiblement, que hors d'elle-même. Une photo, ce n'est pas grand-chose en dehors d'un regard interrogateur et concupiscent, et pourtant c'est un secret fascinant.

Le Concept de Non-Photographie développe une pensée nouvelle et rigoureuse de la photographie dans sa relation à la science, la philosophie et l'art. Il introduit également au lecteur tous les opérateurs de la "non-philosophie" de Laruelle.


François Laruelle est philosophe, professeur émérite de l'Université Paris X – Nanterre, ancien directeur de programme au Collège International de Philosophie, auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages, dont récemment : L'Ultime honneur des intellectuels (Paris, Textuel, 2003) ; La Lutte et l'utopie à la fin des temps philosophiques (Paris, Kimé, 2004) ; Fabrique de l’insécurité (Paris, Harmattan, 2007) ; Mystique non-philosophique à l’usage des contemporains (Paris, Harmattan, 2007) ; Introduction aux sciences génériques (Paris, Pétra, 2008) ; Philosophie non-standard : générique, quantique, philo-fiction (Paris, Kimé, 2010) ; Anti-Badiou : sur l'introduction du maoïsme dans la philosophie (Paris, Kimé, 2011) ; Théorie générale des victimes (Paris, Mille et une nuits, 2012).


> À l'espace éducatif, le jeudi 10 janvier à 19 heures.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.