Kati Horna | Jeu de Paume


Kati Horna

Donner à connaître l'œuvre photographique de Kati Horna permet de réhabiliter un vaste travail réalisé sur près d’un siècle par une artiste qui a sillonné des territoires multiples reflétés dans ses diverses pratiques visuelles.

Le cosmopolitisme qui définit l’œuvre de Kati Horna est indissociable de l’époque turbulente dans laquelle elle vécut : son enfance fut marquée par la chute de l’Empire austro-hongrois et le début de la Première Guerre mondiale ; dans les années 1930, elle fut obligée de quitter Budapest puis Berlin pour s’installer à Paris ; la guerre civile espagnole l’amena à parcourir l’Espagne républicaine ; puis la Seconde Guerre mondiale décida de son exil définitif au Mexique, sa patrie d’adoption.

La pratique photographique sera pour elle un espace de création et de liberté. Au cours des années 1930, la photographie permet aux femmes d’accéder à un statut plus égalitaire. Il suffit de penser à ses compatriotes Eva Besnyö et Kata Kálmán ou encore à la photographe allemande Gerda Taro qui, tout comme Kati, représentera l’avant-garde du photoreportage au XXe siècle.

Kati Horna est une artiste complète qui a produit, aussi bien en Europe qu’au Mexique, un corpus visuel en s’aventurant dans le photojournalisme de guerre comme dans les propositions avant-gardistes et expérimentales des années 1930 ; elle a également enregistré l’œuvre d’autres artistes de son époque – notamment dans l’architecture et la sculpture – et photographié de manière sensible toute une société dans son pays d’adoption, avec une vision humaine chaleureuse, au point de laisser à plusieurs générations un héritage en matière d’éducation à la photographie, sans jamais oublier l’innovation visuelle et conceptuelle.

[…]

Lucia Alonso Espinosa, directrice du Museo Amparo
et Marta Gili, directrice du Jeu de Paume



Textes de Péter Baki, Jean-François Chevrier, Estrella de Diego, Norah Horna, Juan Manuel Bonet, et des commissaires Ángeles Alonso Espinosa et José Antonio Rodríguez.
320 pages, bilingue français-anglais, 50 euros.
Coédition Jeu de Paume / Museo Amparo


Achetez le catalogue sur www.librairiejeudepaume.org

Articles liés