Pierre de Fenoÿl (1945-1987). Une géographie imaginaire
Dossier documentaire
du 20 juin
au 31 octobre 2015
Jeu de Paume, Château de Tours

Dossier documentaire, mode d'emploi
Conçu par le service éducatif, en collaboration avec l’ensemble du Jeu de Paume, ce dossier propose aux enseignants et aux équipes éducatives des éléments de documentation, d’analyse et de réflexion.

Il se compose de trois parties :
— Découvrir l’exposition offre une première approche du projet et du parcours de l’exposition, des artistes et des œuvres, ainsi que des repères chronologiques et iconographiques.
— Approfondir l’exposition développe plusieurs axes thématiques autour du statut des images et de l’histoire des arts visuels, ainsi que des orientations bibliographiques et des ressources en ligne.
— Pistes de travail comporte des propositions et des ressources pédagogiques élaborées avec les professeurs-relais des académies de Créteil et de Paris au Jeu de Paume.

Téléchargez le dossier documentaire (PDF) en bas de page.


L'exposition
Né en 1945, Pierre de Fenoÿl a consacré sa vie à la photographie. Iconographe, commissaire d’exposition, acheteur d’art, fondateur d’une galerie et d’une agence, il a exercé plusieurs métiers de l’image avant de devenir le premier directeur de la Fondation nationale de la photographie puis conseiller pour la photographie au Centre Pompidou. Guidé par une irrésistible passion, il a intensément œuvré pour la reconnaissance de la photographie par les institutions dans les années 1970. Il a défendu aussi bien la photographie anonyme du XIXe siècle et des photographes majeurs comme Brassaï, Henri Cartier-Bresson, Duane Michals ou André Kertész, que de jeunes auteurs de sa génération.

Mais Pierre de Fenoÿl est aussi l’auteur d’une œuvre photographique importante. Ses recherches l’amènent d’abord en Inde puis aux États-Unis. Le désir grandissant de se vouer à la prise de vue, vécue comme une quête spirituelle et métaphysique, l’incite ensuite à quitter Paris et ses fonctions institutionnelles. Après un voyage en Égypte, il s’installe dans le Tarn en 1984 et se consacre au paysage, notamment dans le cadre de la Mission photographique de la Datar. Il est rapidement reconnu comme l’un des membres importants de la nouvelle génération photographique française.

Pierre de Fenoÿl se révèle hanté par la question du temps et de la mémoire, se définissant comme « chronophotographe ». Son œuvre s’apparente à une recherche méditative, nourrie des Confessions de saint Augustin et de l’art de la marche, et inspirée par le théâtre de la nature. Ses paysages vides de personnages et empreints d’un silencieux mystère évoquent parfois les paysages peints flamands ou italiens, autant que les pionniers de la photographie. Cette exposition permet de redécouvrir l’œuvre élégante et majestueuse d’un amoureux du noir et blanc photographique, de suivre son aspiration à saisir un au-delà du sujet photographié, et de mettre en lumière la singularité et la cohérence de cette œuvre intemporelle au sein du foisonnant mouvement de la photographie des années 1980.


Contacts
Chargée des publics scolaires et des partenariats
Pauline Boucharlat : 01 47 03 04 95 /
paulineboucharlat@jeudepaume.org

Responsable du service éducatif
Sabine Thiriot
sabinethiriot@jeudepaume.org

Professeurs-relais
Céline Lourd, académie de Paris
celinelourd@jeudepaume.org

Cédric Montel, académie de Créteil
cedricmontel@jeudepaume.org
Document PDF téléchargeable

Articles liés