Valérie Jouve, Michel Poivert / Conversation
le 22 septembre 2015
18h00 - 19h30
Concorde, Paris

Valérie Jouve et Michel Poivert se rencontrent il y a 25 ans et entament une relation de travail et d’amitié qui se traduit dès le milieu des années 1990 par des entretiens et un essai publié à l’occasion de la première exposition de l’artiste au Centre national de la photographie (1998) dirigé alors par Régis Durand.

Depuis, leurs chemins se sont croisés au sein d’un monde où l’histoire de la photographie contemporaine et plus largement celui de la création artistique mais aussi des sciences humaines et sociales a profondément évolué. Toujours attachée aux enjeux de la société contemporaine, la photographe reste attentive à toutes formes d’expression de la connaissance de l’Autre et déploie une recherche artistique fondée sur l’expérience ; de son côté l'universitaire élargit l’approche historienne à la critique d’art mais surtout à une recherche d’écriture intimement liée aux artistes. Ainsi, alors que Michel Poivert publie un essai où le « je » fait son entrée (Brève Histoire de la Photographie, essai, Hazan, 2015), Valérie Jouve expérimente avec bonheur une forme mixte de photographie et de cinéma (Blues, 2015, projeté dans le cadre de l’exposition au Jeu de Paume).
C’est sur la base de ces nouvelles expériences qu’ils souhaitent s’interroger et mettre en perspective leurs pratiques de l’image et de l’écriture. Il s’agit aussi d’une retrouvaille puisqu’ils ne se sont pas entretenus publiquement depuis de nombreuses années.

Articles liés