Omer Fast. Le présent continue
Visite de l'exposition par Omer Fast et Marina Vinyes Albes, commissaire, suivie de la projection de Talk Show
le 19 janvier 2016
18h00 - 21h00
Concorde, Paris

Le Jeu de Paume vous invite à une visite de l'exposition « Le présent continue » par Omer Fast et Marina Vinyes Albes, commissaire, suivie de la projection d'une œuvre de l'artiste.

Omer Fast est avant tout un narrateur. La manière dont il construit des histoires, qui se concrétise par une maîtrise de la forme, des modalités du récit et de l’agencement du point de vue, transcende les sujets qu’il aborde. Son œuvre traite en effet de questions sociales, politiques, géopolitiques ou historiques, mais c’est le mode de narration et ses effets qui lui donnent tout son sens. « Dans les événements presque rien ne profite à la narration, presque tout profite à l’information », constatait Walter Benjamin en 1936. Il ajoutait : « Car c’est le fait du narrateur né que de débarrasser une histoire, lorsqu’il la raconte, de toute explication. »

« Omer Fast. Le présent continue » propose une progression qui part d’une réflexion sur la technologie et les nouvelles formes de guerre à distance dans 5,000 Feet is the Best, glisse vers la fiction et l’horreur dans le contexte d’une famille avec Continuity (Diptych) et opère enfin un retour au réel historique tel que relaté par une chaîne de télévision après le 11-Septembre avec CNN Concatenated. Du déclenchement de la guerre contre le terrorisme au « combat virtuel », est donnée à voir la façon dont notre expérience du monde est médiatisée par les technologies de l’image, capables de rendre de plus en plus réel leur impact sur le sujet, que ce soit le spectateur télé ou le pilote de drones.



Projection à partir de 19 heures de la vidéo Talk Show (2009, 65’, vo st fr) d’Omer Fast suivie d’une discussion avec l’artiste.

À la fois installation vidéo et trace d'une performance réalisée lors du festival Performa (New York, 2009), Talk Show associe le jeu du téléphone arabe au format télé du talk-show en direct. Dans un dispositif théâtral, un invité vient raconter des souvenirs intimes faisant directement écho à des événements de l'actualité. L'invitée, Lisa Ramaci, évoque ainsi son amour pour son mari et relate les conditions de sa mort pendant la guerre d'Irak, à une actrice Rosie Perez. Celle-ci est la première à écouter le récit qu’elle va ensuite tenter de retracer à un second acteur qui vient d'arriver sur le plateau. La "retransmission" se répète à six reprises pendant la soirée, laissant spontanément cette histoire non écrite se transformer au gré des personnalités et de leur mémoire. Aucun des acteurs ne connaît l’histoire originale ; la profonde tragédie du témoignage émouvant et engagé de Lisa Ramaci devient une comédie légère et ludique devant un public d'art contemporain new-yorkais.


Visite et projection-rencontre, le mardi 19 janvier à parie de 18 heures. Accès libre sur présentation du billet d'entrée aux expositions. Gratuit pour lesles moins de 25 ans (inclus).

Articles liés