Isabel Marant
Mécène de l'exposition « Soulèvements » au Jeu de Paume

Isabel Marant, créatrice de mode, depuis 1995, s’associe pour la première fois à une exposition : « Soulèvements » au Jeu de Paume.
En apportant sa contribution à la présentation de cette exposition événement en France, qui circulera ensuite en Espagne et en Amérique Latine, Isabel Marant choisit de soutenir cet appel au désir, plus que jamais nécessaire dans le contexte chaotique qui est le nôtre. Au travers de ce partenariat, Isabel Marant s’intéresse à la manière dont l’exposition, conçue par Georges Didi-Huberman, apporte un éclairage nouveau à des sujets intemporels et universels, comme les émotions collectives, les colères et les luttes passées et présentes.

Pour Isabel Marant « ce projet met en perspective l’évolution des représentations des “soulèvements” dans l’histoire (…) invitant à prêter attention à des gestes, des mots ou des désirs souvent oubliés dans nos sociétés contemporaines. »
Dans une période dominée par la production et la consommation rapides, Isabel Marant encourage, depuis toujours le « fait main » et se bat, collection après collection, pour que les savoir-faire ne disparaissent pas, c’est d’ailleurs ce qu’elle appelle son « écologie du vêtement ».
En effet, son histoire avec la mode a toujours été une idée fixe. Petite fille de onze ans, elle sait exactement ce qu’elle veut et ne veut pas porter. Adolescente, elle s’insurge contre les diktats et se compose sa propre silhouette à partir de vestes militaires revisitées ou de pulls appartenant à son père. Isabel Marant voit la mode comme une façon de garder un esprit critique voire de se « soulever » contre une société de consommation terne et uniforme.
Son style aux influences multi-culturelles et urbaines séduit de plus en plus de femmes du monde entier qui se reconnaissent dans cet état d'esprit.



www.isabelmarant.com

Articles liés