Activités éducatives 2018-2019 / Château de Tours
Enseignants et équipes éducatives, scolaires et publics jeunes
Château de Tours

Lieu de référence pour la diffusion de l’image contemporaine sous toutes ses formes, le Jeu de Paume a aussi pour mission d’assurer la valorisation de la photographie à caractère historique – donations et archives conservées par des institutions publiques ou privées, françaises et étrangères. C’est dans ce cadre que le Jeu de Paume et le Château de Tours proposent une programmation d’expositions monographiques ou thématiques, centrées sur la recherche et la visibilité de fonds ou de collections de photographies.



TÉLÉCHARGEZ LE



PROGRAMME JUIN 2018 / MAI 2019


DANIEL BOUDINET
16 juin – 28 octobre 2018
Commissaires : Christian Caujolle et Mathilde Falguière

Daniel Boudinet (Paris, 1945-1990) a été l’un des premiers auteurs à s’affranchir du photojournalisme et à impulser le renouveau photographique des années 1970 et 1980 en France. Bien qu’impliqué dans la vie artistique de l’époque, il développe une œuvre très indépendante et s’intéresse dès le début de sa carrière à l’architecture et au paysage. Après un premier livre où il documente leur transformation, il s’attache ensuite au contraire à représenter ce qui demeure. Dans ses images dont toute fugacité est absente grâce à un long temps de pause, l’œil peut s’attarder sur les proportions, la texture et l’harmonie des sujets. Ses propres recherches portent sur un usage renouvelé de la couleur. Sa très grande maîtrise technique s‘exprime également dans ses photographiesde nuit, portant sur la ville, mais aussi sur les jardins et lanature, non sans inviter à la contemplation. Égalementportraitiste, Daniel Boudinet photographie et échange avec les artistes et intellectuels de son temps, au premiertitre desquels Roland Barthes.

Axes de travail
— Expérimentation du médium photographique.
— Recherche sur la lumière, exploration des couleurs.
— Représentation de l’architecture et du paysage.
— Déambulations urbaines et lieux de mémoire.
— Temporalités, suspension de l’instant et durée.


KOEN WESSING
17 novembre 2018 – 12 mai 2019
Commissaire : Jeroen de Vries

Koen Wessing (Amsterdam, 1942-2011), photographe de renommée internationale lié à l’agence de presse Hollandse Hoogte, a également compté parmi les correspondants de l’agence de presse française VIVA dans les années 1970. Après des études à l’Académie des arts d’Amsterdam dans les années 1960, il rejoint l’association d’artistes GKf (Fédération des arts appliqués), créée en 1945 et politiquement très marquée à gauche. En 1973, Koen Wessing se rend au Chili dans les jours qui suivent le coup d’État de Pinochet et réalise quelques-unes des photographies les plus marquantes de cette période, ce dont témoigne son livre Chili, September 1973.
Marqué par la forme de l’essai photographique initiée par Weegee et proche de l’intensité dynamique de William Klein ou Ed van der Elsken, dont il a été l’assistant, Koen Wessing s’est attaché à rendre compte du contexte humain dans la turbulence des événements.
Cette exposition rassemble des photographies couvrant la plupart des séries importantes de son œuvre, notamment ses prises de vue en Amérique Centrale, Chine et Afrique du Sud.

Axes de travail
— Photoreportage, engagement et questionnement.
— Luttes, soulèvements et révoltes populaires.
— Point de vue, cadrage et construction de l’image.
— Intensités et critiques des images de conflits.
— Séquences, agencements et publications.



Les activités éducatives du Jeu de Paume
bénéficient du soutien de


la Banque Neuflize OBC,
mécène privilégié du Jeu de Paume


et d'Olympus France,
Document PDF téléchargeable