Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques

La Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP) est depuis 2008 le partenaire permanent de la programmation Satellite du Jeu de Paume.

Depuis sa création en 1976, la FNAGP favorise et développe des actions en faveur des artistes graphistes et plasticiens. Parallèlement à d’importantes initiatives dans le domaine de l’hébergement social des artistes (maison de retraite pour artistes âgés, parc d’une centaine d’ateliers en Ile-de-France), la FNAGP mène une politique volontariste de mécénat en faveur de la création contemporaine.
Cette politique se traduit principalement, depuis 2011, par la mise en place d’un fonds d’aide aux projets doté de 600 000 euros par an, visant à favoriser le développement et la production de projets artistiques expérimentaux ambitieux (152 projets aidés depuis 2011).

Le partenariat avec le Jeu de Paume s’inscrit dans la même logique de soutien à des actions innovantes. Amorcé avec le Centre national de la photographie au moment où la FNAGP l’hébergeait dans ses locaux de la rue Berryer (1993-2004), et marqué par le soutien à plusieurs expositions d’envergure (Valie Export, Thomas Struth, Helen Levitt…), ce partenariat s’est renforcé avec le Jeu de Paume dès son installation place de la Concorde, en contribuant financièrement aux expériences de l’Atelier, puis de la programmation Satellite dès son origine. Cette programmation expérimentale exigeante, coordonnée par des commissaires venus d’horizons très divers, correspond parfaitement aux objectifs de la FNAGP consistant à soutenir la production d’œuvres des artistes émergents qu’ils révèlent.

Depuis 5 ans, au-delà de la contribution financière qu’elle apporte au financement de ce cycle, la FNAGP accueille l’un des modules de la programmation Satellite à la Maison d’Art Bernard Anthonioz, centre d’art qu’elle a créé à Nogent-sur-Marne. Depuis 2011, y ont été présentés les travaux des artistes Jessica Warboys (À l’étage), Tamar Guimarães (L’Au-delà – des noms et des choses), Natascha Sadr Haghighian (Ressemblance), ainsi que le projet curatorial de Mathieu Copeland ("Une exposition sans textes. Suite pour exposition(s) et publication(s)").

Dans le cadre de la programmation Satellite 2015 ouverte par Erin Gleeson à la scène artistique de l’Asie du Sud-Est, la Maison d’Art Bernard Anthonioz présente, du 19 mars au 17 mai 2015, la proposition de l’artiste thaïlandais Arin Rungjang intitulée Mongkut.


www.fnagp.com

www.maisondart.fr