Partenaires principaux de l'exposition

Neuflize Vie


Mécène principal du Jeu de Paume depuis sa création en 2004 en étant associée à l’ensemble de ses activités, Neuflize Vie a choisi pour cette dixième année anniversaire de l’institution dédiée à l’image de s’adosser plus spécifiquement au temps fort de sa programmation 2014 : la rétrospective consacrée à Garry Winogrand. En apportant sa contribution à la présentation en France de cet événement qui a déjà fait l’unanimité à San Francisco et Washington, la Compagnie souhaite favoriser la découverte par le public parisien d’une figure canonique de la photographie américaine du XXe siècle, trop tôt disparue, en 1984 à l’âge de 56 ans, encore mal connue et résolument intemporelle.

Au travers de ce partenariat, Neuflize Vie – qui s’est engagée depuis ses origines dans une politique active de mécénat pour le rayonnement de la photographie contemporaine – souhaite que le plus grand nombre puisse, comme elle, mesurer la force d’impact et la troublante construction, d’une grande contemporanéité, des images de ce grand maître de la street photography américaine de l’après-guerre. Convaincue que la photographie nous aide à garder les yeux sur le monde, la Compagnie invite le public à trouver dans les images de Garry Winogrand « qui nous sommes et ce que nous ressentons en voyant à quoi nous ressemblons » comme dit lui-même l’artiste américain, pour qui la photographie est un instrument d’investigation. Le grouillement de la ville, le croisement des regards, des corps et des gestes, c’est-à-dire le spectacle de la vie en constant mouvement, est indéniablement son terrain de prédilection.

Garry Winogrand est un « explorateur », exemple par excellence de ce que peut être un regard expérimental, toujours à la limite du champ, prenant tous les risques, scrutant toutes les solutions, allant avec courage jusqu’à l’impasse, et posant ainsi la question de la valeur en photographie. En dépit d’un humour permanent et parfois noir, l’essentiel de son travail échappe à l’interprétation symbolique. Il n’est ni descriptif, ni constatif ; il est juste et avant tout un regard photographique qui se met en scène.

À propos de Neuflize Vie : un engagement sincère et durable
Depuis sa création en 1990, Neuflize Vie (compagnie d’assurance vie de la banque privée Neuflize OBC) est un mécène actif dans le domaine de la photographie contemporaine, en se tenant à l’écoute de ses acteurs, comme la Maison européenne de la photographie et le Point du Jour à Cherbourg qu’elle accompagne depuis toujours de façon très privilégiée, et aussi le Jeu de Paume dont elle est le mécène principal et historique. Dès 1997, elle renforce son action en initiant une importante collection d’œuvres photographiques et vidéographiques, la Collection Neuflize Vie, et en se dotant d’une Fondation d’entreprise qui œuvre notamment pour la mise en place de programmes pédagogiques ou de recherche, tels ceux qu’elle soutient à l’École du Louvre ou aux Beaux-Arts de Paris. Cet engagement global et multidimensionnel est pour Neuflize Vie une façon d’aiguiser son regard sur les autres et le monde en mouvement, au travers de la perception intuitive et visionnaire des créateurs qu’elle côtoie, et d’agir en entreprise responsable, soucieuse de son rôle sociétal. En 2014, Neuflize Vie soutient notamment l’ouvrage d’Éric Poitevin édité à l’occasion de son exposition « Le Chemin des Hommes » au LaM de Villeneuve-d’Ascq et qui a reçu le label national Centenaire par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Mécène sincère et impliqué, Neuflize Vie encourage dans la durée des projets d’accessibilité à la culture au plus grand nombre, comme c’est le cas aux côtés de la ville de Paris pour Nuit Blanche, ou encore facilite l’accès de publics spécifiques à l’art tels les jeunes publics ou encore les non voyants.


La Manufacture Jaeger-LeCoultre


Depuis 7 ans, Jaeger-LeCoultre est fier de s’associer à la démarche du Jeu de Paume et sera à nouveau présent en tant que partenaire de l ’exposition « Garry Winogrand » présentée à Paris à l ’automne 2014, du 14 octobre 2014 au 8 février 2015.

Dotée d’un esprit visionnaire depuis plus de 180 ans, Jaeger-LeCoultre soutient le monde de l’Image et confirme son attachement à la création artistique dans l’univers de la photo et du cinéma.Fidèle aux temps forts de la programmation du Jeu de Paume, Jaeger-Lecoultre a soutenu plusieurs expositions majeures : Cindy Sherman, Lee Friedlander, Edouard Steichen, Richard Avedon, Federico Fellini, Diane Arbus, Laure Albin Guillot…

En 2010, la Manufacture horlogère a souhaité poursuivre au-delà son engagement en aidant à la production de l’œuvre Les Inséparables d’Esther Shalev-Gerz, une double horloge présente au cœur de l’exposition de l’artiste.
Plus proche de la vallée de Joux où la Manufacture est installée depuis 1833, Jaeger-LeCoultre a également apporté son soutien à l’organisation du projet du Musée de l’Elysée de Lausanne : une double exposition anniversaire présentée pour les 20 ans et les 25 ans du musée. « ReGeneration » a été l’occasion de découvrir des jeunes photographes du monde entier venus à Lausanne afin d’exposer leur travail prometteur.
Pour Jaeger-LeCoultre, l’art du temps se traduit par la volonté, chaque jour, de se perfectionner pour atteindre la virtuosité technique et l’excellence. L’univers de la haute horlogerie et l’art de l’image requièrent certainement les mêmes facultés : le regard, le souci du détail, le perfectionnement de savoir-faire ancestraux associé à une créativité incessante et la passion... tous deux visent le même objectif : l’émotion de la découverte et du questionnement.

Depuis 10 ans, Jaeger-LeCoultre s’associe également à l’art cinématographique. En étant partenaire des principaux festivals de film dans le monde, tels les festivals du Film de Venise, de New York, de Toronto, de Los Angeles mais également de San Sebastian, Shanghai, Abu Dhabi, la Manufacture horlogère apporte également sa contribution à des projets d’artistes réalisateurs et à la restauration de films anciens.

180 ans d’histoire… La Manufacture Jaeger-Lecoultre au savoir-faire horloger inestimable recèle également un trésor lié au monde de la photographie…
Il y a trois-quarts de siècle, l’histoire de Jaeger-LeCoultre croisait celle de la photographie... Un anglais, Noël Pemberton Billing, homme d’affaire et pilote, fit le pari de créer un appareil photo d’une qualité sans précédent, rassemblant toutes les fonctions possibles et susceptibles d’entrer dans un paquet de cigarettes. Il décida de confier son projet à Jaeger-LeCoultre ! C’est ainsi que la Manufacture fabriqua l’un des appareils photographiques les plus incroyables de son époque, le Compass. Trois ans de développement furent nécessaires afin de mettre au point les 290 composants de cet appareil, qui fit sensation aussi bien par son design avant-gardiste que par ses fonctions. Depuis la Seconde Guerre mondiale, le Compass n’existe plus, mais il reste quelques exemplaires dans les trésors du patrimoine de la maison.


RATP


La RATP s’associe au Jeu de Paume et à l’exposition « Garry Winogrand » dans le cadre de la 4e édition de « La RATP invite... » : d’octobre 2014 à février 2015, elle exposera des photographies de Garry Winogrand dans une quinzaine de stations et de gares de son réseau proposant une visibilité unique à l’œuvre de cet artiste américain auprès du grand public. Certaines images seront exclusives au réseau RATP, offrant ainsi aux voyageurs un parcours complémentaire à une visite au Jeu de Paume.
Dans les stations et les gares, la présentation des photographies se fera selon plusieurs dispositifs : formats 4x3 mètres sur les quais, et 2x1.50 mètres dans les couloirs ; scénographie spécifique et de grande envergure dans certains espaces (par exemple : sur des grandes bâches accrochées sous les viaducs de métro). Les images étant reproduites plusieurs fois, environ 250 seront ainsi réparties sur le réseau.

« La RATP invite … », initiative lancée en octobre 2013, est devenue un rendez-vous régulier illustrant le nouveau souffle que l’entreprise a donné à sa politique culturelle à travers la photographie. L’entreprise s’est engagée à inviter régulièrement des photographes — des jeunes talents ou des artistes de renom — et mettre ainsi à l’honneur leur travail en investissant massivement les espaces de transport.
Grâce à la photographie, art de proximité et forme d’expression artistique accessible au plus grand nombre, la RATP souhaite renforcer ses échanges avec ses publics, en donnant une plus grande envergure à la politique d’animation et d’aménagement de ses espaces.

Tout au long de l’année, la RATP organise sur ses réseaux des animations, culturelles et sportives. Elle offre ainsi à ses voyageurs des moments de détente, de surprises, de découvertes et d’échanges… concrétisant ainsi son ambition de faire « Aimer la Ville » au plus grand nombre.

Articles liés