Garry Winogrand
Dossier documentaire
du 14 octobre
au 08 février 2014
Concorde, Paris

Dossier documentaire, mode d'emploi
Conçu par le service éducatif, en collaboration avec l’ensemble du Jeu de Paume, ce dossier propose aux enseignants et aux équipes éducatives des éléments de documentation, d’analyse et de réflexion.

Il se compose de trois parties :
— Découvrir l’exposition offre une première approche du projet et du parcours de l’exposition, des artistes et des œuvres, ainsi que des repères chronologiques et iconographiques.
— Approfondir l’exposition développe plusieurs axes thématiques autour du statut des images et de l’histoire des arts visuels, ainsi que des orientations bibliographiques et des ressources en ligne.
— Pistes de travail comporte des propositions et des ressources pédagogiques élaborées avec les professeurs-relais des académies de Créteil et de Paris au Jeu de Paume.

Téléchargez le dossier documentaire (PDF) en bas de page.


L'exposition
New-Yorkais, Garry Winogrand (1928-1984) a sillonné les États-Unis pendant les décennies d’après-guerre – la page la plus animée de leur histoire –, nous laissant un panorama complet de la vie américaine. Son œuvre s’étend de Manhattan à Santa Monica, du grand événement au détail intime : le président ou la star de Hollywood y voisinent avec un coup d’œil libidineux ou le crochet d’une chaussure à talon sur un trottoir. Figurant parmi les plus grands photographes de la ville, il a mis son art au service du quotidien, certain que l’ordinaire, pour peu qu’on le scrute, révèle une myriade d’univers.
D’abord photographe freelance au service des magazines, Winogrand renie très vite l’optimisme de rigueur et l’humanisme bien-pensant du journalisme des années 1950 en faveur d’images surprenantes, ambiguës et riches en détails. S’il est attiré par les événements « grand public », il les aborde toujours sous un angle profondément personnel. Exubérant, souvent rieur, il recèle aussi une grande angoisse, et son œuvre oscille entre la joie et l’humour, la peur et le désespoir. Celle-ci, souvent qualifiée de « documentaire », est en fait une poésie visuelle complexe. Pour Winogrand, une photographie réussie est un « fait nouveau », elle est distincte des faits dont elle se compose. Elle intervient en un geste singulier, puissant, dans le cours des affaires humaines.

Cette exposition, la plus vaste à ce jour sur Winogrand, se décline en trois parties. « Du Bronx à Manhattan » rassemble les photographies prises à New York de 1950 à 1971 ;  C’est l’Amérique que j’étudie » présente des œuvres de la même période, mais réalisées pour l’essentiel hors de New York ; « Splendeur et déclin » couvre l’œuvre tardive de l’artiste, en grande partie associée au Texas et à Los Angeles. Winogrand, qui photographiait dans la hâte, préférait réaliser des prises de vue plutôt que de les trier, de les exposer ou de les publier. Aussi une grande partie des photographies les plus significatives de ses débuts est-elle restée inédite jusqu’à sa mort. Environ un tiers des images présentées ici n’avait encore jamais été tiré : celles-ci en côtoient nombre d’autres que Winogrand avait développées, mais jamais exposées ou publiées. Une part importante des pièces réunies ici est donc montrée au public pour la toute première fois. (…)


Contacts
Chargée des publics scolaires et des partenariats
Pauline Boucharlat : 01 47 03 04 95 /
paulineboucharlat@jeudepaume.org

Réservation des visites et des activités
Marie-Louise Ouahioune : 01 47 03 12 41 /
serviceeducatif@jeudepaume.org

Responsable du service éducatif
Sabine Thiriot
sabinethiriot@jeudepaume.org

Conférenciers et formateurs
Benjamin Bardinet : 01 47 03 12 42 /
benjaminbardinet@jeudepaume.org
Ève Lepaon : 01 47 03 12 42 /
evelepaon@jeudepaume.org

Professeurs-relais
Céline Lourd, académie de Paris
celinelourd@jeudepaume.org
Document PDF téléchargeable

Articles liés