peter campus
Dossier documentaire de l'exposition
du 13 février
au 28 mai 2017
Concorde, Paris

DOSSIER DOCUMENTAIRE, MODE D'EMPLOI
Conçu par le service éducatif, en collaboration avec l’ensemble du Jeu de Paume, ce dossier propose aux enseignants et aux équipes éducatives des éléments de documentation, d’analyse et de réflexion.

Il se compose de trois parties :
Découvrir l’exposition offre une première approche du projet et du parcours de l’exposition, des artistes et des œuvres, ainsi que des repères chronologiques et iconographiques.
Approfondir l’exposition développe plusieurs axes thématiques autour des conceptions de la représentation et du statut des images.
Pistes scolaires initie des questionnements et des recherches, en lien avec une sélection d’œuvres et de documents présentés dans l’exposition.

Téléchargez le dossier documentaire (PDF) en bas de page.


L'exposition
« Une des vertus les plus remarquables de l’interaction de la technologie avec l’expression artistique des XXe et XXIe siècles est sans doute la proposition radicale de nouveaux espaces et de nouveaux temps de renégociation consciente de la subjectivité elle-même. Une grande partie du travail de pionnier que Peter Campus a réalisé, depuis les années 1970 jusqu’à nos jours, s’inscrit dans cette volonté de créer des espaces d’expérience où l’altération de la perception et de la contemplation ont pour objectif la restructuration de la subjectivité et donc de l’intersubjectivité.
Si nous considérons avec Husserl que la perception est l’acte qui situe quelque chose devant nos yeux, comme un objet en soi, et que la représentation, en revanche, est l’acte qui ne se situe pas devant nos yeux, qui ne fait que le représenter, les installations, les photographies et les vidéos de Campus tendent à faire cohabiter et à perturber ce binôme. Dans l’ensemble de son œuvre, il invoque autant les secrets de la représentation que la faculté de perception en tant que matière première lui servant à démanteler les préjugés au sujet de ce que nous considérons comme visible ou invisible, possible ou impossible, individuel ou collectif.

L’exposition "video ergo sum" présente pour la première fois en France non seulement une rétrospective du travail perspicace et émouvant de Peter Campus, mais aussi une tentative poético-perceptive de "montrer que, plus nous sommes préoccupés de vivre, moins nous sommes enclins à contempler, et que les nécessités de l’action tendent à limiter le champ de la vision", pour reprendre les paroles du philosophe Henri Bergson [La Pensée et le mouvant, 1938]. »

Marta Gili,
«  Préface », in peter campus, vol. 1,
Paris, Jeu de Paume / Anarchive,
coll. « anarchive », n° 7, 2017, p. 13.




Contacts
Chargée des publics scolaires et des partenariats
Pauline Boucharlat : 01 47 03 04 95 /
paulineboucharlat@jeudepaume.org

Réservation des visites et des activités
Marie-Louise Ouahioune : 01 47 03 12 41 /
serviceeducatif@jeudepaume.org

Responsable du service éducatif
Sabine Thiriot
sabinethiriot@jeudepaume.org

Conférenciers et formateurs
Benjamin Bardinet : 01 47 03 12 42 /
benjaminbardinet@jeudepaume.org
Ève Lepaon : 01 47 03 12 42 /
evelepaon@jeudepaume.org

Professeurs-relais
Céline Lourd, académie de Paris
celinelourd@jeudepaume.org
Cédric Montel, académie de Créteil
cedricmontel@jeudepaume.org
Document PDF téléchargeable

Articles liés


Ailleurs