Ali Kazma. Souterrain
Dossier documentaire de l'exposition
du 17 octobre 2017
au 21 janvier 2018
Concorde, Paris

DOSSIER DOCUMENTAIRE, MODE D'EMPLOI
Conçu par le service éducatif, en collaboration avec l’ensemble du Jeu de Paume et les professeurs-relais des académies de Créteil et de Paris, ce dossier propose aux enseignants et aux équipes éducatives des éléments de documentation, d’analyse et de réflexion.

Il se compose de trois parties :
Découvrir l’exposition offre une première approche du projet et du parcours de l’exposition, ainsi que des orientations bibliographiques.
Approfondir l’exposition développe plusieurs axes thématiques autour des conceptions de la représentation et du statut des images.
Pistes de travail initie des questionnements et des recherches, en lien avec une sélection d’œuvres et de documents présentés dans l’exposition.

Téléchargez le dossier documentaire (PDF) en bas de page.


L'exposition
« Dans un de ses derniers livres, Après nous le déluge, le philosophe allemand Peter Sloterdijk analyse, à la lumière des vicissitudes historiques des siècles passés, la rupture de la société contemporaine d’avec la transmission des expériences et des savoirs ; il considère cette fracture comme responsable d’une entropie culturelle globale : “Même dans le camp des progressistes invétérés, on commence à comprendre que le chaos est la règle dont l’ordre forme la plus invraisemblable des exceptions*.”

Dans leur ensemble, les vidéos d’Ali Kazma activent précisément un ordre particulier à l’intérieur de ce qui existe déjà, en révélant moins les aspects cachés de certaines activités humaines que leurs points aveugles. De la taxidermie à l’art du tatouage, de la chirurgie du cerveau à la fabrication de robots ou à l’incessante activité humaine dans des espaces souterrains, Kazma documente l’existence d’extraordinaires capacités individuelles, de compétences techniques, voire d’impressionnantes formes de résistance du corps humain qui, par leur nature, demeurent invisibles ou peu connues.

En neutralisant l’éphémère et “l’excès dans l’implanifiable*”, Kazma entreprend un examen quasi chirurgical de l’espace qui s’insère entre geste et temps, c’est-à-dire entre la préméditation d’un geste précis et le laps de temps qui s’écoule entre l’avant, le pendant et l’après de son exécution. En outre, à travers un strict et rigoureux processus de montage, non seulement au sein de chaque vidéo, mais aussi au plan de leur mise en espace dans l’exposition, l’artiste élabore une cartographie en mouvement des rythmes qui ponctuent l’expérience de l’activité humaine et les dynamiques narratives régissant la transmission du savoir. »

Marta Gili, « Avant‑propos »,
in Ali Kazma. Souterrain – Subterranean,
Paris, Jeu de Paume /
Trézélan, Filigranes Éditions, 2017, p. 3.



*Peter Sloterdijk, Après nous le déluge. Les Temps modernes comme expérience antigénéalogique, Paris, Payot, 2016, p. 67 et 72.


Contacts
Chargée des publics scolaires et des partenariats
Pauline Boucharlat : 01 47 03 04 95 /
paulineboucharlat@jeudepaume.org

Réservation des visites et des activités
Marie-Louise Ouahioune : 01 47 03 12 41 /
serviceeducatif@jeudepaume.org

Responsable du service éducatif
Sabine Thiriot
sabinethiriot@jeudepaume.org

Conférenciers et formateurs
Ève Lepaon : 01 47 03 12 42 /
evelepaon@jeudepaume.org
Cécile Tourneur : 01 47 03 12 42 /
ceciletourneur@jeudepaume.org

Professeurs-relais
Céline Lourd, académie de Paris
celinelourd@jeudepaume.org
Cédric Montel, académie de Créteil
cedricmontel@jeudepaume.org
Document PDF téléchargeable

Articles liés