Lucien Hervé. Géométrie de la lumière
Dossier documentaire de l'exposition
du 18 novembre 2017
au 27 mai 2018
Château de Tours

DOSSIER DOCUMENTAIRE, MODE D'EMPLOI
Conçu par le service éducatif, en collaboration avec l’ensemble du Jeu de Paume et les professeurs-relais des académies de Créteil et de Paris, ce dossier propose aux enseignants et aux équipes éducatives des éléments de documentation, d’analyse et de réflexion.

Il se compose de trois parties :
Découvrir l’exposition offre une première approche du projet et du parcours de l’exposition, ainsi que des orientations bibliographiques.
Approfondir l’exposition développe plusieurs axes thématiques autour des conceptions de la représentation et du statut des images.
Pistes de travail initie des questionnements et des recherches, en lien avec une sélection d’œuvres et de documents présentés dans l’exposition.

Téléchargez le dossier documentaire (PDF) en bas de page.


L'exposition
« Dès l’apparition de la photographie, l’architecture en a constitué l’un des thèmes de prédilection. On pourrait même considérer comme précurseur la première photo de l’histoire, Point de vue du Gras de Joseph Nicéphore Niépce, prise en 1826 depuis la fenêtre de sa maison de Saint-Loup-de-Varennes, près de Chalon-sur-Saône. Depuis lors, un nombre infini de photographes ont réinterprété l’architecture dans différents contextes et selon de multiples sensibilités esthétiques, sociales et politiques. De Maxime Du Camp à Eugène Atget ou Berenice Abbott, d’Eva Besnyö à Walker Evans, Gabriele Basilico, Hiroshi Sugimoto ou Candida Höfer, pour ne donner que quelques exemples pris totalement au hasard, l’architecture a sans nul doute été un important terrain de recherche de la photographie.

Lucien Hervé est l’un de ces grands photographes ayant apporté leur propre regard critique à l’architecture. Ses prises de vue d’édifices historiques, modernes ou populaires, et sa complicité avec des maîtres tels qu’Alvar Aalto, Oscar Niemeyer, Marcel Breuer, Walter Gropius, Lucio Costa et surtout Le Corbusier, en témoignent à l’évidence. Un des éléments caractérisant une grande partie du travail de Lucien Hervé est assurément sa faculté de déconstruire dans ses images la “masse” de l’architecture, c’est-à-dire sa substance et son volume, dans le but de composer de vastes espaces de coexistence visuelle, à mi-chemin entre réalité et abstraction. Même quand il s’agit de photographier la ville – “le grand chamboulement de la masse des masses*”, comme la qualifie le philosophe français Jean-Luc Nancy – en tant que lieu de cohabitation entre l’humain et le construit, son audacieuse composition de corps et de murs, de formes et de lignes, d’ombres et d’ouvertures délivre la réalité de sa manifestation la plus immédiate en l’ouvrant à la réflexion et à l’évocation poétique. Persuadé que la photographie d’architecture doit “traduire en même temps que l’émotion ressentie devant elle les raisons mêmes de cette émotion”, Lucien Hervé est devenu l’un des “interprètes visuels” qui s’est le plus voué à l’architecture du XXe siècle. »

*Jean-Luc Nancy et Jérôme Lèbre, Signaux sensibles. Entretien à propos des arts, Paris, Bayard, 2016, p. 151

Marta Gili,
« Préface » in Lucien Hervé. Géométrie de la lumière,
Paris, Jeu de Paume / Liénart Éditions, 2017, p. 6.




Contacts
Responsable du service éducatif
Sabine Thiriot
sabinethiriot@jeudepaume.org

Chargée des publics scolaires et des partenariats
Pauline Boucharlat : 01 47 03 04 95 /
paulineboucharlat@jeudepaume.org

Réservation des visites et des activités
Marie-Louise Ouahioune : 01 47 03 12 41 /
serviceeducatif@jeudepaume.org

Conférenciers et formateurs
Ève Lepaon : 01 47 03 12 42 /
evelepaon@jeudepaume.org
Cécile Tourneur : 01 47 03 12 42 /
ceciletourneur@jeudepaume.org

Professeurs-relais
Céline Lourd, académie de Paris
celinelourd@jeudepaume.org
Cédric Montel, académie de Créteil
cedricmontel@jeudepaume.org
Document PDF téléchargeable

Articles liés