Raoul Hausmann. Photographies 1927-1936
Catalogue de l'exposition

L’œuvre photographique de Raoul Hausmann est restée longtemps méconnue. De cet artiste-clé du XXe siècle, la postérité a d’abord retenu le rôle majeur au sein de Dada Berlin, les assemblages, les photomontages, les poèmes optophonétiques, quand les vicissitudes de l’Histoire ont effacé cette autre facette, à tous égards prééminente, de son rayonnement.
À partir de 1927, en Allemagne, Hausmann devient un photographe prolixe, notamment lors de ses séjours sur la mer du Nord et la mer Baltique. Réfugié à Ibiza après l’accession des nazis au pouvoir, il s’intéresse à l’architecture de l’île et à ses habitants avant de devoir s’exiler à nouveau en 1936. Au cours de cette intense décennie, il aura beaucoup réfléchi à la photographie et développé une pratique profondément singulière du médium, à la fois documentaire et lyrique, indissociable d’une manière de vivre et de penser. Ses amis avaient pour nom August Sander, Raoul Ubac et László Moholy-Nagy, lequel déclarait à Vera Broïdo, l’une des compagnes de Hausmann : « Tout ce que je sais, je l’ai appris de Raoul. »

Écrit par l’historienne de l’art Cécile Bargues, le livre éclaire l’ensemble de l’œuvre photographique de Hausmann dans l’entre-deux-guerres et propose une chronologie détaillée de sa vie. En fin d’ouvrage, l’écrivain Nik Cohn raconte, dans un texte inédit, les souvenirs que sa mère Vera Broïdo gardait de Hausmann.


Textes de Cécile Bargues avec un extrait d’un entretien de Vera Broïdo et un inédit de Nik Cohn.

Format 19,5 x 22,5 cm, relié, 264 pages.
Environ 140 illustrations couleur et noir & blanc.
Coédition Jeu de Paume / Le Point du Jour / Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart.
Prix de vente : 39 euros.




Achetez le catalogue sur www.librairiejeudepaume.org

Articles liés