Harun Farocki
rétrospective et carte blanche
du 09 avril
au 07 juin 2009
Concorde, Paris

Harun Farocki se réfère à l’histoire du cinéma comme dispositif de mise en image. Il s’intéresse au cinéma comme praxis sociopolitique et comme langage permettant de montrer le monde et la manière dont il fonctionne à travers la "machine" cinéma. Son œuvre, en plus de 90 films, incorpore une multiplicité de moyens d’expression — photographie, dessin, image documentaire — et analyse les convergences de la guerre, de l’économie et de la politique à l’intérieur de l’espace social. Depuis les années 1990, il réalise des bandes et des installations vidéo qui parlent de la fabrication et du traitement des images dans les médias et les institutions.

Né en 1944 à Novy Jicín en Tchécoslovaquie, annexée à l’époque par l’Allemagne, Harun Farocki étudie à la Deutsche Film und Fernsehakademie à Berlin, ville où il vit et travaille actuellement. Il est d’abord réalisateur et édite la revue Filmkritik dans laquelle il développe, entre 1974 et 1984, une importante réflexion théorique sur l’image. Des rétrospectives de ses films ont eu lieu à la Galerie nationale du Jeu de Paume (1995), au Musée d’art contemporain de Barcelone (2004) et à la Cinémathèque de Vienne (2006). Il a été professeur à l’Université de Californie à Berkeley de 1993 à 1999 et est aujourd’hui professeur invité à l’Académie des beaux-arts de Vienne.


Cette rétrospective et cette carte blanche est organisée par le Jeu de Paume en parallèle de l‘exposition "HF | RG [Harun Farocki | Rodney Graham]" présentée au Jeu de Paume – Concorde du 7 avril au 7 juin 2009.

Programmation proposée par Danièle Hibon, avec la collaboration de Marie-Jo Malvoisin et Terutarô Osanaï


Remerciements

Rétrospective Harun Farocki


Anke Hahn, Deutsche Kinemathek – Museum für Film und Fernsehen, Berlin
Matthias Rajmann, Harun Farocki Filmproduktion
François Bonenfant et Philippe Guillaume, Cinéma du Réel
Chantal Pontbriand
Fabián Teruggi

Carte Blanche à Harun Farocki

Festival international du film de La Rochelle
Goethe-Institut Lille
Jean-Marie Straub
Chantal Pontbriand
François Gros
Plus d'informations

Articles liés