Rodney Graham
Carte blanche
du 11 avril
au 16 mai 2009
Jeu de Paume, Paris

Rodney Graham (Canadien, né en 1949) entretient un rapport complexe à l’histoire de la modernité et de la postmodernité. Il s’intéresse principalement au fonctionnement des idées et des "modes de faire" en intervenant dans un vaste champ de références qui touchent à l’histoire de la photographie, des arts visuels et du cinéma, à la littérature, à la musique et à la psychanalyse. Il se met fréquemment en scène dans ses œuvres conceptuelles, ses photos et ses vidéos, explorant la posture de l’artiste dans le temps ainsi que les mécanismes de la conscience et de la représentation de soi. Conceptuel et ludique, Graham joue avec humour de plusieurs registres.



> Noblesse oblige de Robert Hamer
Kind Hearts and Coronets, 1949,
Royaume-Uni, 35 mm, nb, 106’, vo stf
Héritier putatif du titre de duc d’Ascoyne, Louis Mazzini élimine successivement tous les autres prétendants au duché. Le soir où il obtient enfin son titre de noblesse, il est arrêté pour un meurtre qu’il n’a pas commis. Condamné à mort, il écrit ses mémoires dans la cellule où il est incarcéré.
le samedi 11 avril à 17 heures

> The Wicker Man de Robin Hardy
1973, Royaume-Uni, 35 mm, coul., 84’, vo stf
Le sergent Neil Howie est appelé à enquêter sur la disparition d’une jeune fille, Rowan Morrison, sur une île écossaise reculée. Chrétien intégriste, il est vite choqué par les mœurs très libres des habitants qui pratiquent un paganisme celtique. À mesure qu’il se heurte au silence conspirateur des îliens et de leur seigneur, l’énigmatique Lord Summerisle, Howie en vient à soupçonner le pire. Et si Rowan avait été assassinée ?
le samedi 25 avril à 15 heures

> Colonel Blimp de Michael Powell et Emeric Pressburger
The Life and Death of Colonel Blimp, 1943, Royaume-Uni, 35 mm, coul., 163, vo stf
La Seconde Guerre mondiale a été déclarée : elle commencera à minuit. Mais la jeune garde britannique veut déclencher les hostilités quelques heures plus tôt. Le général Candy s’y oppose : un flash-back de 40 ans en arrière retrace la vie et la carrière de ce personnage romantique, son amitié, malgré les vicissitudes de l’Histoire, avec un officier allemand, et sa recherche de l’idéal féminin à travers trois femmes qui se ressemblent étrangement.
le samedi 9 mai à 16 heures


Remerciements
Chantal Pontbriand

Articles liés